Les Israéliens ont pris part à une marche du drapeau à travers Jérusalem-Est occupée que les Palestiniens considéraient comme une provocation. Et puis ils ont commencé à scander des slogans blasphématoires contre les Arabes et le Prophète Muhammad PBUH.

Voici la vidéo;

Juste avant le début de cet événement, la police israélienne était impliquée dans des affrontements avec des Palestiniens qui protestaient contre la marche.

Selon les médecins, 33 Palestiniens ont été blessés dans les affrontements, tandis que 17 autres ont été arrêtés.

Des semaines de tensions israélo-palestiniennes croissantes ont conduit au conflit entre Israël et les militants palestiniens sur un lieu saint de la vieille ville vénéré par les musulmans et les juifs le 10 mai.

Au moins 256 personnes ont été tuées à Gaza et 13 personnes ont été tuées en Israël pendant les 11 jours du conflit.

La marche devait initialement se tenir ce jour-là, mais a été annulée après que le groupe militant Hamas a tiré des roquettes sur Israël. Mais au lieu de cela, il a déclenché des frappes aériennes de représailles d’Israël sur des cibles à Gaza.

La marche du drapeau du Jour de Jérusalem est un événement annuel visant à célébrer la prise de Jérusalem-Est par Israël lors de la guerre du Moyen-Orient de 1967.

Les jeunes israéliens se promènent généralement dans le quartier musulman de la vieille ville via la porte de Damas tout en agitant le drapeau israélien, en scandant et en chantant des chansons patriotiques.

La marche a été reportée à jeudi dernier mais a été annulée après que l’itinéraire proposé a été rejeté par la police israélienne en raison de problèmes de sécurité.

Selon les médias israéliens, les participants se rassemblaient devant la porte de Damas puis entraient dans la vieille ville par la porte de Jaffa, puis atteindraient enfin le Mur occidental, l’un des sites les plus saints du judaïsme.

Le Mur occidental fait partie d’un complexe au sommet d’une colline connu des Juifs sous le nom de Mont du Temple et des Musulmans sous le nom d’Al-Haram al-Sharif (Le Noble Sanctuaire). Ce complexe contient le troisième site le plus saint de Muslim, la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammed Shtayyeh a mis en garde contre des répercussions dangereuses dans un tweet lundi.

Le porte-parole du Hamas, Abdullatif Qanou, a exhorté les Palestiniens à arrêter la marche, alors que l’armée israélienne se serait déjà préparée à un éventuel tir de roquette palestinien.

ARTICLES SIMILAIRES