En France, les dirigeants musulmans ont critiqué une nouvelle décision où l’abattage des volailles n’est pas autorisé, conformément au principe islamique sur le prochain mois sacré du Ramadan.

Le directeur de la mosquée de Paris connu sous le nom de Chemseddine Hafez et le directeur de la mosquée de Lyon connue sous le nom de Kamel Kaptane également le directeur de la mosquée d’Evry Khalil Maroun a déclaré dans un communiqué conjoint selon lequel un message négatif avait été envoyé par le ministère français de l’Alimentation et de l’Agriculture à la majorité Communauté musulmane du pays.

En France, selon la nouvelle loi à partir de juillet 2021, l’abattage islamique des volailles sera interdit.

La déclaration conjointe indique également que les trois administrateurs n’ont pas reçu de résultats appropriés lorsqu’ils ont fait part de leurs préoccupations au ministère compétent.

La déclaration indiquait que ces précautions empêchaient sérieusement les musulmans de pratiquer leur religion librement et il ajoutait en outre qu’ils avaient prévu de prendre une action juridique importante pour récupérer le droit fondamental.

En France, cette question a été discutée par les dirigeants musulmans avec les dirigeants de la communauté juive.

Campagne contre la viande halal en Europe.

Des mesures similaires ont été prises contre la viande halal dans plusieurs pays comme la France et certains autres pays européens comme la Belgique. Pendant ce temps, à Paris dans un supermarché halal, les autorités locales ont forcé la vente d’alcool et de produits à base de porc.

En Europe, certains militants pour les animaux ont fait valoir que les règles juives casher et halal islamique pour l’abattage virtuel sont moins humaines que la pratique européenne normale, car elles ont interdit la pratique de l’islam où, avant de tuer les animaux, ils sont stupéfaits.

En outre, certains désaccords ont également été causés sur la forme d’abattage qui cause le plus de douleur aux animaux et certains arguments ont également eu lieu en raison de l’étourdissement des armes à feu, car il est plus douloureux que toute autre méthode de couper le cou d’un animal.

Dans le livre sacré des musulmans, il est ordonné de traiter les animaux avec douceur.

Le rite halal pour l’abattage des animaux nécessite de tuer l’animal en lui tranchant légèrement la gorge, tout comme l’abattage casher.

Dans la directive de l’Union européenne, il n’est pas permis dans la pratique musulmane de l’étourdir d’abord afin que la douleur puisse être moindre.

Obtenez des articles et des nouvelles islamiques!

Obtenez des nouvelles et des articles islamiques dans votre boîte de réception.

ARTICLES SIMILAIRES