En raison de la pandémie, le pèlerinage du Hajj de cette année sera limité aux citoyens et résidents du Royaume, selon le gouvernement saoudien.

Samedi, les ministères de la Santé et du Hajj ont annoncé que seuls 60 000 pèlerins seraient autorisés à accomplir le Hajj cette année, qui commence mi-juillet.

Le gouvernement saoudien souligne également que ceux qui souhaitent effectuer le Hajj doivent être exempts de maladies chroniques. Ils doivent également être âgés de 18 à 65 ans. Ils doivent avoir été vaccinés contre le virus selon les normes de vaccination du Royaume.

Cette décision a été prise sur la base du souci constant du Royaume de permettre aux pèlerins et aux visiteurs d’accomplir le Hajj et la Omra à l’intérieur de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète. Le ministère a expliqué plus tard que le Royaume accorde toujours la priorité à la santé et à la sécurité humaines.

L’Organisation de coopération islamique dirigée par l’Arabie saoudite et la Ligue musulmane mondiale (MWL) ont également salué la décision du gouvernement.

Le secrétaire général de la MWL, Mohammed bin Abdul Karim Al-Issa, a déclaré que de nombreux mufti principaux et universitaires du monde islamique se sont également félicités de cette décision. Il a également ajouté que dans la charia (islamique), il est essentiel de prendre des précautions de sécurité lors de telles pandémies.

Le Royaume n’a autorisé qu’environ 1 000 citoyens et résidents saoudiens à effectuer le Hajj l’année dernière pour aider à prévenir la propagation du coronavirus. Ils ont pris cette décision après avoir interdit aux musulmans du monde entier d’effectuer le Hajj pour la première fois dans les temps modernes.

Selon les données officielles, avant le début de la pandémie et l’imposition de la distanciation sociale dans le monde, environ 2,5 millions de personnes effectuaient des visites régulières et un pèlerinage de la Omra tout au long de l’année sur le site le plus sacré pour les musulmans du monde entier à La Mecque et à Médine, qui, une fois totalisés, recueillent environ 12 milliards de dollars par an pour le Royaume.

Jusqu’à présent, l’Arabie saoudite a enregistré plus de 463 000 infections à coronavirus, dont 7 536 décès.

ARTICLES SIMILAIRES