J'ai finalement décidé de rester célibataire !

J'ai finalement décidé de rester célibataire !

Répondre:

Merci de nous avoir écrit. La situation que vous décrivez reflète tristement l’air du temps de notre époque et, comme vous l’avez constaté, une situation dans laquelle se trouvent de nombreuses sœurs. La question que vous soulevez est un aspect important de tout processus décisionnel : accepter les décisions que nous prenons et vivre avec les conséquences.

Pour commencer, je vous rappelle que de charia D'un certain point de vue, vous ne devez pas vous résigner à cette situation car en Islam, il est détestable que vous viviez seul et que vous restiez intentionnellement célibataire. En vous « résignant » à cela de la manière que vous avez décrite dans votre email, vous allez à l’encontre de ce qui est conseillé dans la Sunna. Cela ne peut apporter aucun avantage, quelle que soit la justification. Le résultat dépend d'Allah (swt), bien sûr, mais ceci niah (l’intention) est avec vous, et au moins si vous changez votre façon de penser, de cette façon, vous avez accompli votre devoir.

Alors quand vous dites que vous avez « décidé sacrifier ta vie et rester célibataire pour s'occuper de tes parents », Allah (swt) te bénisse, sœur, mais ce n'est pas quelque chose que l'Islam vous demande même si c'est quelque chose que le milieu culturel considère comme très honorable ! Mais suivre la religion et suivre la culture, comme vous le savez bien, j'en suis sûr, sont souvent deux choses très différentes. Votre code de conduite doit nécessairement être l’Islam si vous voulez vous sentir en paix avec votre décision.

Pardonnez-moi, mais d'après mon expérience, nous disons souvent de telles choses pour nous convaincre que nous sommes satisfaits de notre situation alors que nous ne le sommes pas ou lorsque nous sommes trop fatigués d'essayer, cela vous donne donc un droit de non-participation. Je soupçonne que cette idée vient d’un désespoir émotionnel plutôt que d’une clarté de pensée.

Maintenant, je pense que vous devez recommencer et revoir votre réflexion, mais cette fois d'un point de vue Charia perspective. En Islam, on nous conseille sur Choura (consultation) pour aider à la prise de décision. Pensez aux personnes que vous connaissez qui peuvent vous aider dans cette décision, dont l'allégeance est au Haq (vérité) et non à vous ou à l'acquiescement social.

De plus, avant chaque décision, n'oubliez pas de prendre istikharah.

Je suggérerais également, lorsque vous voyez des couples mariés, de faire également du`aa' pour vous, pas seulement pour eux. Fabrication du`aa' pour eux et non pour vous-même, cela implique intrinsèquement que vous avez abandonné pour vous-même. Cela ne fera que vous rendre triste et peut-être plutôt désespéré quant à votre propre avenir. Ainsi, alors que le du`aa' est bon, ma sha` Allahne pas vous inclure peut en fait provoquer davantage de sentiments négatifs à l'égard de votre propre vie/avenir.


Comment peut-on sentir que la décision qu’il a prise était la bonne ?

Vous devez faire confiance à Allah (swt). Lorsque vous prenez une décision, surtout si vous prenez istikharah, vous devez avoir confiance en Allah (swt) et regarder en avant avec certitude, et non en arrière avec doute. Ceci est considéré comme vivre avec tawakkul par actualisation.

Vous dites que vous avez « accepté votre situation », mais lorsque vous posez cette question, cela ne fait que raviver votre incertitude. C'est pourquoi il est important qu'après istikharah vous placez votre confiance en Allah (swt) et continuez votre vie parce que cette décision nécessite une certaine forme de limite émotionnelle et de tampon. Sinon, ce qui se passe, c’est qu’une remise en question constante suscite le doute et l’incertitude et, dans une large mesure, annule la paix ressentie au départ en prenant une décision. Je ne dis pas qu'il n'est pas acceptable de changer d'avis parce qu'Allah (swt) est le Tourneur des cœurs, mais le fait est que vous prenez une décision basée sur les faits tels que vous les voyez à ce moment-là. Surtout lorsque la décision est liée à une obligation islamique telle que le mariage, alors ce n'est que SHaytan cela soulève le doute pour que vous puissiez aller à l'encontre de ce que conseille la religion.

L'attente et l'incertitude sont inconfortables, mais dans ces moments-là, pouvez-vous réfléchir à ce que tawakkul moyens parce que si vous faites vraiment confiance à quelqu'un, vous acceptez l'inconfort comme faisant partie de sa suprématie et de sa sagesse sur la décision que vous prenez, vous ne vous laissez donc pas influencer.

Je vous conseille de jeter un œil à quelques conférences et essais sur la signification de tawakkul en Islam; cela fait partie de imman (la foi) et n'implique pas la passivité et le désespoir à l'égard de sa vie.

Alors quand vous avez ces questions qui suscitent le doute, dites «a`udhu billahi min Ash-Shaytan ir-rajeem» (Je cherche refuge auprès d’Allah contre le maudit Satan). Essayez également les conseils donnés dans ce ouais conseillé dans le Coran:

« Soyez donc patients envers ce qu'ils disent et exaltez (Allah) en louant votre Seigneur avant le lever du soleil et avant son coucher ; et pendant les périodes de la nuit (exaltez-le) et à la fin du jour, afin que vous soyez rassasiés. » (20 : 130)

Ce verset lui-même nous donne des conseils sur la façon d’accepter nos expériences. Et bien sûr, faites du`aa' pour de bon dans le temps que vous attendez.

Comment éviter les commentaires négatifs des gens

Je comprends malheureusement que les problèmes auxquels vous faites face sont exacerbés par d’autres personnes qui vous alertent inutilement sur votre situation parce que c’est un problème pour eux. Il est courant de « projeter » ses propres difficultés sur les autres lorsque nous ne sommes pas à l'aise avec leur situation et de faire sentir à l'autre personne qu'elle fait quelque chose de mal alors qu'en réalité c'est notre besoin de soulager notre propre impuissance ou notre tristesse face à leur problème. qui motive notre réponse.

Peut-être avez-vous besoin d’une réponse pour gérer leur situation et cela ne donne pas non plus l’impression que vous refusez de vous marier.

Par exemple, vous pouvez simplement dire :

  • « In sha'Allah », et restez silencieux et souriez ou baissez simplement les yeux mais ne vous engagez pas dans une autre conversation.
  • Ou tu peux dire « C'est parce que tu ne fais pas assez d'invocations pour moi » (avec un sourire!).
  • Ou vous pouvez simplement garder le silence ; si souvent, le silence est une réponse très puissante.

N'accordez pas plus de temps que nécessaire au sujet et ne vous lancez pas dans des discussions qui vous obligent à vous expliquer, car ce sont ces discussions qui suscitent l'incertitude sur ce que vous envisagez de faire.

Si vous avez suivi les conseils de Al-Hadi (Le Guide), alors vous n’avez pas besoin d’expliquer quoi que ce soit ; Il est Al-Hakam (Le juge), Al `Adl (Le Juste). Quant à leur réponse, vous n’êtes pas responsable de leur malaise face à votre situation – ils le sont.

Qu'Allah (swt) vous accorde tous vos désirs et vous récompense tous vos efforts et votre détresse avec les meilleurs résultats possibles. dounya et Akhira.

***

Clause de non-responsabilité: La conceptualisation et les recommandations formulées dans cette réponse sont très générales et reposent uniquement sur les informations limitées fournies dans la question. En aucun cas AboutIslam, ses bénévoles, écrivains, universitaires, conseillers ou employés ne pourront être tenus responsables de tout dommage direct, indirect, exemplaire, punitif, consécutif ou autre, quel qu'il soit, qui pourrait découler de votre décision ou de votre action dans l'utilisation des services qui notre site Web fournit.