Le poulpe est un choix de fruits de mer populaire car il est considéré comme l’un des types de fruits de mer les plus délicieux et les plus nutritifs au monde; cependant, des problèmes surviennent lorsque certaines personnes veulent manger du poulpe car elles ne savent pas si c’est halal ou non.

La réponse à cette question est que le poulpe est classé dans la catégorie des fruits de mer halal et que les musulmans peuvent en manger.

De l’avis de la plupart des érudits de l’islam sunnite (Shafi’i, Maliki et Hambali), tous les fruits de mer, en principe, sont halal avec seulement des restrictions mineures.

L’opinion des érudits islamiques est basée sur le verset du Saint Coran contenu dans la sourate Al-Maidah verset 96, qui se lit comme suit : « Vous est licite ce que vous attrapez de la mer et (utilisez-le) pour la nourriture comme provisions pour vous et les voyageurs. .”

Par conséquent, tout ce qui vient de la mer qui n’est pas tourmenté ou nocif (nocif), y compris les poissons écailleux, a été rendu licite par Allah.

Parce que la pieuvre ne fait pas partie des exceptions mentionnées dans le Coran ou tant que la pieuvre que nous mangeons n’est pas torturée ou dangereuse. Selon Shafi’i, Maliki et Hambali, il est considéré comme des fruits de mer halal et peut être consommé sans obligation d’abattage.

Poulpe dans la mer
Photo: Pia

Une autre raison qui sous-tend l’opinion de la plupart des érudits islamiques pour catégoriser le poulpe comme nourriture halal est basée sur le verset 14 de la sourate An-Nahl, qui déclare : « c’est Lui qui a soumis la mer, afin que vous puissiez en manger de la chair fraîche ». et tendre.

Sur la base de ce verset, on peut conclure qu’Allah a donné la permission à tous les animaux marins sans exception et sans conditions pour l’abattage d’être mangés par Ses serviteurs. En plus de nous faciliter la tâche de cette manière, il donne aux humains le pouvoir d’utiliser n’importe quoi pour les piéger tant que cela ne cause pas de douleur aux animaux.

Bien que, en général, tous les animaux et plantes de la mer soient halal pour la consommation par les musulmans, selon certains chercheurs, il existe des exceptions générales aux fruits de mer qu’il est interdit de manger; le premier concerne les animaux marins venimeux tels que les poissons-globes. Ceci est basé sur le verset 29 de la sourate An-Nisa, qui se lit comme suit : « Et ne vous tuez pas (ni ne vous tuez l’un l’autre). En vérité, Allah est envers vous à jamais Miséricordieux. »

La deuxième exception concerne les allergies, où il est interdit à un musulman allergique à certaines créatures marines de manger des fruits de mer ou ces plantes qui peuvent lui nuire de quelque manière que ce soit. Mais, encore une fois, la preuve est le verset 195 de la sourate Al-Baqarah du Coran, où Allah nous interdit d’être la cause de notre propre destruction.

Pendant ce temps, seuls les érudits hanafites classent la pieuvre comme makruh. Selon l’école de jurisprudence hanafite, les créatures marines autorisées à être consommées ne sont que Samak, qui vient d’un terme arabe traduit par poisson. Par conséquent, en raison de l’incertitude dans la catégorisation de la pieuvre, cela en fait un makruh.

De l’explication ci-dessus, on peut conclure que selon Syafi’i, Maliki et Hambali, le poulpe est classé comme halal pour la consommation alimentaire. Et seuls les érudits hanafites le considèrent comme makruh. Par conséquent, bien que le poulpe soit autorisé à être mangé dans l’Islam, ceux d’entre vous qui veulent manger du poulpe doivent faire attention à son traitement qui ne doit pas être torturé ou blessé intentionnellement.

ARTICLES SIMILAIRES