LA MECQUE – Après qu’un citoyen israélien ait été vu errant près de Masjid al-Haram, la présidence générale des deux saintes mosquées, Sheikh Sudais, a averti les contrevenants.

Un citoyen saoudien a été arrêté après avoir aidé un journaliste israélien à entrer illégalement à La Mecque.

L’Arabie saoudite a décrit le caractère sacré des deux saintes mosquées de La Mecque et de Médine comme une « ligne rouge », qui ne sera franchie par personne, quelle que soit sa nationalité.

Abdul Rahman Al Sudais, chef de la présidence générale pour les affaires de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète, a déclaré que le caractère sacré des deux saintes mosquées est une ligne rouge pour l’Arabie saoudite.

Le royaume a un contrôle absolu sur les villes et sites saints, de sorte que quiconque viole ou transgresse cette sainteté ne recevra aucune clémence, a déclaré Al Sudais.

Le président a mis en garde contre la violation des règles connexes, soulignant l’importance de s’y conformer strictement.

« Des sanctions dissuasives doivent dissuader de tels crimes contre la sécurité »,

dit Al Sudais.

Un citoyen saoudien a été arrêté pour avoir facilité l’entrée illégale d’un journaliste non musulman de nationalité américaine à La Mecque, la ville islamique la plus sainte, en violation d’une interdiction imposée aux non-musulmans.

Une enquête sur le cas du journaliste a été confiée au parquet du royaume.

ARTICLES SIMILAIRES