Selon la police londonienne, le suspect a visé une famille musulmane et a délibérément heurté les victimes avec son camion sur le trottoir.

Mardi, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a qualifié d’attentat terroriste le meurtre d’une famille musulmane, qui a fait 4 morts, par un homme au volant de son camion noir.

Trudeau prononçait un discours à la Chambre des communes en disant: «Ce meurtre n’était pas un accident. Il s’agissait d’un attentat terroriste, motivé par la haine, au cœur d’une de nos communautés.

Les victimes tuées dans cette attaque sont le mari, identifié comme Salman Afzaal, 46 ans, et l’épouse, Madiha Salman, 44 ans. Leur fille de 15 ans nommée Yumna Salman, et une femme de 74 ans, qui est la mère de l’homme, tandis que leur fils de neuf ans a survécu.

«Nous espérons tous que le petit garçon se remettra rapidement de ses blessures, même si nous savons qu’il vivra longtemps dans la tristesse, l’incompréhension et la colère causées par cette lâche attaque islamophobe», a ajouté Trudeau.

Le suspect avait délibérément attaqué lundi une famille musulmane. Motivé par la haine, il monta le trottoir et frappa la famille.

Peu de temps après l’attaque, la police a arrêté un suspect de 20 ans. Il a été inculpé de quatre chefs de meurtre au premier degré et d’un chef de tentative de meurtre. Pendant ce temps, plusieurs dirigeants de la communauté musulmane ont appelé le tribunal et demandé de considérer cette horrible attaque comme une attaque terroriste et un acte de haine.

Le surintendant-détective Paul Waight a déclaré que le suspect, identifié comme Nathaniel Veltman, avait été vu portant un gilet comme une « armure corporelle », a été arrêté dans un centre commercial à sept kilomètres de l’intersection où l’attaque a eu lieu.

Des souvenirs douloureux ont été ramenés par cet épisode. En janvier 2017, six personnes ont été tuées dans une fusillade de masse à la mosquée de Québec. Un saccage au volant a fait dix morts à Toronto en avril 2018.

ARTICLES SIMILAIRES