Les fils et filles du Prophète Muhammad (psl)

Les fils de Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam).

Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) avait trois fils et quatre filles. Tous les enfants sont nés de Hadhrat Khadija (radi allahu anha), à l’exception de son fils Ibrahim. Qaasim était son premier fils, né de lui avant Nubuwwat. Il est décédé à l’âge de deux ans. Abdullah, le deuxième fils, est né après Nubuwwat. Il s’appelait également Tayyab et Taahir. Il est également décédé dans son enfance. Au moment de sa mort, les Qurayshites étaient ravis et ont dit: «Muhammad n’a pas de fils, et n’aura donc personne après lui. Son nom mourra également avec sa mort. C’est à cette occasion que la sourate Al-Kausar a été révélée par Allah Ta’ala. Ça disait:

إِنَّآ أَعْطَيْنَـٰكَ ٱلْكَوْثَرَ

فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَٱنْحَرْ

إِنَّ شَانِئَكَ هُوَ ٱلْأَبْتَرُ

(0 Prophète,) Nous vous avons sûrement donné Al-Kauthar (une rivière de Paradize) .Alors, offrez salah (prière) à votre Seigneur et offrez-vous des sacrifices.Sûrement c’est votre ennemi dont les traces sont coupées. (S108: V1 à 3)

Même après plus de quatorze cents ans, il y a aujourd’hui des millions de personnes qui sont fières d’être liées à Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) dans l’amour et la dévotion. Ibrahim, le troisième fils et dernier enfant, est né à Madinah Munawwarah en 8 AH Nabi, la femme esclave Maariyah Qibtiyyah (radi allahu anha) lui a donné naissance. Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) a célébré la cérémonie d’Aqeeqah le septième jour de sa naissance. Deux agneaux ont été abattus, la tête de l’enfant a été rasée par Hadhrat Abu Hind Bayazi, l’argent d’un poids égal à ses cheveux a été dépensé en charité et les cheveux ont été enterrés. Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) a dit: « Je donne à mon enfant le nom de mon ancêtre Ibrahim. » Ce fils est également décédé, le 10 Rabi-ul-Awwal, 10 AH, alors qu’il n’avait que 18 mois. Nabi a alors dit: « Allah Ta’ala a arrangé une infirmière céleste pour s’occuper d’Ibrahim dans les jardins de Jannah. »

Les filles de Nabi

(1) Hadhrat Zainab

Zainab (radi allahu anha) était la fille aînée de Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) et est née la cinquième année de son premier mariage, à l’âge de trente ans. Elle a accepté l’Islam et a été mariée à son cousin Abul Aas bin Rabi. L’histoire de son déménagement à Madinah Munawwarah et de sa blessure par les Quraish a déjà été donnée dans la première partie de ce chapitre. Elle a souffert pendant longtemps de cette blessure et est décédée à cause de cela au début de 8 AH. Son mari a ensuite accepté l’Islam et l’a rejoint à Médine Munawwarah. Elle avait un fils Ali et une fille Umaamah. Ali est décédé du vivant de Nabi. Ce même Ali (radi allahu anhu) était la personne qui était assise avec Nabi sur le dos du chameau au moment de son entrée victorieuse à Makkah Mukarramah. Nous lisons souvent dans le Hadith une petite fille à cheval sur le dos de Nabi alors qu’il se prosternait à Salaah. C’était Umaamah, la fille de Zainab. Elle a vécu longtemps après la mort de Nabi. Hadhrat Ali (radi allahu anhu) l’a épousée à la mort de Hadhrat Faatimah (radi allahu anha) sa première femme. On dit que Hadhrat Faatimah au moment de sa mort avait dit que Hadhrat Ali (radi allahu anhu) devait l’épouser. Elle n’avait pas d’enfants de Hadhrat Ali. Après la mort de Hadhrat Ali, elle était mariée à Hadhrat Mughirah bin Naufal, dont elle avait un fils nommé Yahya. Elle est décédée en 50 AH

(2) Hadhrat Ruqayyah

Ruqayyah (radi allahu anha) est né trois ans après la naissance de Hadhrat Zainab (radi allahu anha), alors que Nabi avait 33 ans. Elle était mariée à Utbah, le fils d’Abu Lahab, l’oncle de Nabi, mais n’avait pas encore commencé à vivre avec lui lorsque la sourate Al-Lahab a été révélée. Abu Lahab a appelé ses fils Utbah et Utaibah (auxquels Ummu Kulsum, une autre fille de Nabi était mariée), et leur a dit: «À moins que vous ne divorçiez tous les deux des filles de Muhammad, je ne verrai pas vos visages.» Ils ont divorcé de leurs femmes. Plus tard, lorsque Makkah Mukarramah a été conquise par les musulmans, l’Utbah a accepté l’islam. Après ce divorce, Hadhrat Ruqayyah était mariée à Hadhrat ‘Usmaan (radi allahu anhu). Le couple a déménagé deux fois en Abyssinie. Nabi avait annoncé au Sahaabah qu’il attendait de recevoir le commandement d’Allah pour s’installer à Madinah Munawwarah. Les Sahaabah ont commencé à déménager à Madinah Munawwarah avant même le Hijrat de Nabi. Hadhrat Usmaan et Hadhrat Ruqayyah s’étaient également déplacées à Madinah Munawwarah avant Nabi. A l’époque de Badr, Ruqayyah (radi allahu anha) était malade (elle est décédée plus tard de cette maladie). Hadhrat ‘Usmaan (radi allahu anhu) a donc été invitée par Nabi à rester à Médine Munawwarah et à s’occuper d’elle. La nouvelle de la victoire à Badr a été reçue à Madinah Munawwarah lorsque les gens revenaient des funérailles de Ruqayyah. Nabi n’était pas présente à son enterrement. Un fils est né à Hadhrat Ruqayyah (radi allahu anha) en Abyssinie. Il s’appelait Abdullah et vécut après sa mère, mais est décédé en 4 AH à l’âge de six ans.

(3) Hadhrat Ummu Kulsum

Kulsum (radi allahu anha) est la troisième fille de Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam). Elle était mariée à Utaibah, le fils d’Abu Lahab, mais n’avait pas encore commencé à vivre avec lui quand Utaibah a divorcé après la révélation de la sourate AlLahab, comme cela a déjà été mentionné. Après son divorce, Utaibah est venu à Nabi et lui a dit les mots les plus grossiers. Nabi l’a maudit en faisant cette dua: «O, Allah! Ordonnez à l’un de vos chiens de le punir. Abu Taalib, qui n’avait pas non plus accepté l’Islam, a été choqué par la malédiction et a dit à Utaibah; «Vous n’avez pas d’échappatoire maintenant.» Une fois, Utaibah et Abu Lahab sont allés avec un groupe de personnes en Syrie. Abu Lahab, malgré son kufr et sa haine, a dit au peuple: «J’ai peur de la malédiction de Muhammad. Tout le monde devrait prendre soin de mon fils. Ils ont campé à un endroit où il y avait beaucoup de lions. Les gens avaient entassé tous leurs bagages et Utaibah a été obligé de dormir sur le dessus de la pile, tandis que le reste des gens dormait autour de la pile. Un lion est venu la nuit; et sentit tous les gens qui dormaient autour de la pile. Le lion a alors sauté par-dessus les gens et a atteint Utaibah. Il a crié, mais le lion lui avait arraché la tête de son corps. Il est extrêmement nécessaire que nous évitions d’être impolis envers les personnes chères à Allah Ta’ala. Nabi a signalé

Allah Ta’ala comme disant مَنْ عَادَى لِي وَلِيًّا فَقْد آذَنْتهُ بِالْحَرْبِ Celui qui insulte mes amis, j’annonce la guerre avec lui.

Après la mort de Hadhrat Ruqayyah (radi allahu anha), Hadhrat Ummu Kulsum (radi allahu anha) était mariée à Hadhrat Usmaan à Rabi-ul-Awwal, 3 AH Nabi a déclaré: «J’ai donné Ummu Kulsum en mariage à Usmaan par ordre d’Allah . » Elle est décédée à Shaaban, 9 AH sans avoir d’enfants. Après sa mort, Nabi aurait déclaré: «Même si j’avais eu cent filles, je les aurais toutes données en mariage à Usmaan l’une après l’autre, si chacune était décédée.»

(4) Hadhrat Faatimah

Hadhrat Faatimah (radi allahu anha), la quatrième et la plus jeune fille de Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) qui sera la dirigeante des femmes de Jannah, est née la 1ère année de Nubuwwat, à l’âge de 41 ans. que le nom Faatimah (signifiant à l’abri du feu) a été révélé par AllahTa’ala. Elle était mariée à Hadhrat Ali en 2 AH. Elle a commencé à vivre avec lui sept mois et demi plus tard. Elle avait environ quinze ans et Hadhrat Ali en avait vingt et un au moment de leur mariage. De toutes les filles, elle était la plus aimée de Nabi. Chaque fois qu’il partait en voyage, elle était la dernière à le rencontrer et quand il rentrait chez lui, elle était la première à le rencontrer. Quand Hadhrat Ali (radi allahu anhu) pensait épouser la fille d’Abu Jahal, elle était très bouleversée et a mentionné son chagrin à Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam). Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) a dit à Hadhrat Ali: «Faatimah fait partie de mon corps. Celui qui la dérange me bouleverse. Hadhrat Ali a abandonné l’idée du deuxième mariage de son vivant. Après sa mort, il a épousé sa nièce Umaamah, comme nous l’avons déjà lu dans les pages précédentes. Ce fut environ six mois après la mort de Nabi (Sallalahu alaihe wa sallam) que Hadhrat Faatimah tomba malade. Un jour, elle a dit à sa femme de chambre: «Je veux prendre un bain. Arrangez-moi de l’eau. Elle a pris un bain et a changé ses vêtements. Elle a ensuite demandé que son lit soit placé au milieu de la pièce. Elle s’est allongée sur la literie, le visage tourné vers la Qiblah, la main droite sous la joue droite, elle a dit: «Je vais maintenant mourir. Le moment suivant, elle était partie. La famille de Nabi a continué et incha Allah continuera à travers ses enfants. Elle avait trois fils et trois filles. Hadhrat Hasan (radi allahu anhu) et Hadhrat Husain (radi allahu anhu) sont nés respectivement la deuxième et la troisième année après le mariage. Muhassan, le troisième fils, est né en 4 AH, mais est décédé dans l’enfance. Ruqayyah, sa première fille, est également décédée dans son enfance et n’a pas été beaucoup mentionnée dans l’histoire. Sa deuxième fille Ummu Kulsum, qui a d’abord été mariée à Hadhrat Umar (radi allahu anhu), avait un fils Zaid et une fille Ruqayyah. Après la mort de Hadhrat ‘Umar, Hadhrat Ummu Kulsum (radi allahu anha) était mariée à Aun bin Ja’far, mais n’avait pas d’enfants de lui. Après sa mort, son frère Muhammad bin Ja’far l’a épousée. Une fille leur est née, qui est décédée dans l’enfance. Même Muhammad est décédé de son vivant et elle a ensuite été mariée au troisième frère, Abdullah bin Ja’far, dont elle n’avait pas d’enfant. Elle est décédée en tant qu’épouse d’Abdullah. Son fils Zaid est également décédé le même jour et ils ont tous deux été transportés pour l’enterrement en même temps. Zainab, la troisième fille d’Hadhrat Fatimah, était mariée à Abdullah bin Ja’far et avait deux fils Abdullah et Aun de lui. Après sa mort, il a épousé sa sœur Hadhrat Ummu Kulsum (radi allahu anha). Hadhrat Ali (radi allahu anhu) a eu de nombreux autres enfants de ses épouses après Faatimah (radi allahu anha). On dit qu’il a eu jusqu’à trente-deux enfants. Hasan (radi allahu anhu) avait quinze fils et huit filles, tandis que Husain (radi allahu anhu) était le père de six fils et de trois filles.

Référence: Histoires de sahaba par Shaikhul hadith Maulana Zakarriya Khandalvi