Le toit d’une mosquée s’est effondré lundi à Khairpur, tuant 15 victimes des inondations, tandis que des inondations provoquées par la pluie ont fait 18 morts à Taunsa Sharif.

Le toit d’une mosquée s’est effondré près du quartier d’Ahmedpur à Khairpur, faisant 15 morts et 70 blessés. Une mosquée aurait fourni un abri aux victimes des inondations.

Diverses parties du Sindh, dont Khairpur, ont été dévastées par des pluies torrentielles. À la suite d’inondations provoquées par la pluie, des centaines de maisons ont été détruites et des personnes sont mortes. Des zones submergées subsistent à plusieurs endroits.

En raison des pluies, il y a également eu des morts et des blessés résultant de l’effondrement des toits des maisons et des inondations à Taunsa Sharif et au mont Sulaiman.

Des milliers de maisons ont été détruites, du bétail a été emporté, des dizaines de colonies ont été détruites, plus de 100 colonies ont été exposées aux eaux de crue et des millions d’acres de terres ont été submergées.

Il existe des camps de secours dans toutes les écoles publiques de la zone touchée par les inondations. La grave pénurie alimentaire dans les zones touchées par les inondations a entraîné une flambée des prix des denrées alimentaires, ce qui a encore aggravé leur misère.

En raison d’un manque d’accès aux routes terrestres, les agences de secours ont eu de graves difficultés à mener à bien l’opération de secours.

Les relations publiques interservices rapportent que l’armée pakistanaise mène également des opérations de sauvetage et de secours à Taunsa Sharif, DG Khan et Rajanpur.

« Avec l’aide de bateaux, les forces militaires ont déplacé des personnes âgées, des femmes et des enfants vers un endroit sûr à Taunsa. »

Les campus médicaux DG Khan et Rajanpur assistent les malades et les blessés, selon l’ISPR.

« Les camps médicaux mis en place à Rajanpur ont fourni des soins gratuits à plus de 3 000 patients. »

ISPR

La Federal Flood Commission (FFC) prévoit des inondations dans les torrents, les rivières et les nullahs de la division DG Khan dans l’est du Balouchistan.

Le rapport FFC prévoit des niveaux d’inondation élevés au barrage de Taunsa du 23 au 26 août 2022, en raison des débits des torrents de colline de la division DG Khan.

Au cours de la même période, il prévoit également des inondations urbaines dans le Sindh.

Du 23 au 26 août, il y a également eu une vigoureuse activité de mousson dans les divisions de Sargodha, Peshawar, Kohat et DI Khan, le sud du Pendjab et le Balouchistan, y compris les bassins versants supérieurs des fleuves Indus et Kaboul.

En plus des patrouilles 24h/24 des berges des rivières et des travaux de formation, la FFC a conseillé aux organismes concernés de veiller à toutes les mesures de précaution.

ARTICLES SIMILAIRES