Aspirer à une bonne relation père-fils

Aspirer à une bonne relation père-fils

Répondre:

cher frère,

Merci d'avoir écrit. Je suis vraiment désolé d'apprendre les difficultés que vous rencontrez avec votre père. Qu'Allah (swt) vous récompense pour votre patience, votre gentillesse continue et votre persévérance. Soyez assuré, mon frère, que votre père vous aime beaucoup.

Malheureusement, les parents rejettent souvent leurs frustrations personnelles sur un ou plusieurs de leurs enfants. C'est ce qu'on appelle le « bouc émissaire » et selon Nambka, « le bouc émissaire est un grave problème de dysfonctionnement familial dans lequel un membre de la famille ou un groupe social est blâmé pour de petites choses, harcelé et constamment rabaissé. Dans le cas du bouc émissaire, l’une des figures d’autorité a décidé qu’un membre de la famille devait être le méchant. Nambka poursuit en décrivant le ou les parents qui font cela comme étant peu sûrs d'eux et déclare qu'ils font de l'un de leurs enfants un bouc émissaire pour éviter de ressentir leur propre culpabilité, honte, hostilité et souffrance internes.

Donc en réalité, mon cher frère, il n'y a rien de mal chez toi, mais en effet ton père souffre d'une douleur interne comme une éventuelle dépression, la peur de mourir (diabète), une insuffisance ou tout autre nombre de problèmes de santé mentale liés à son état de santé passé ou actuel. C'est peut-être aussi la raison pour laquelle vous constatez des comportements étranges de sa part, comme maudire Dieu et la religion, envoyer des SMS/parler à des filles, se moquer de vous ou ne pas complimenter votre mère. Il y a quelque chose au fond de lui qui le dérange. Vous avez déclaré qu'il prie et lit le Coran, donc il aime toujours Allah (swt) et semble chercher de l'aide dans les lectures et la prière du Coran ; cependant, il aura peut-être besoin de l’aide d’un professionnel pour s’attaquer à la racine du problème.

Comme vous le dites, la raison pour laquelle vous écrivez est parce que vous en avez assez de ne pas avoir de « bonne relation père-fils ». Je me demande si vous êtes proche de votre mère et si vous pourriez lui parler de vos inquiétudes ? Discutez peut-être de ses comportements que vous trouvez contradictoires avec l'Islam et en tant que père de famille. Cependant, veuillez laisser de côté la partie « parler/envoyer des SMS aux filles », car cela ne ferait que causer davantage de problèmes pour le moment. Je suggérerais, cher frère, que vous cherchiez ses conseils pour essayer d'obtenir de l'aide pour votre père.

En ce qui concerne vous, vous devez réaliser que vous ne méritez pas d’être maltraité émotionnellement. C'est haram pour que les parents maltraitent leurs enfants. In sha'Allah cher frère, j'espère que tu réalises toutes tes belles et honorables qualités. Je prie pour que tu ne laisses pas les problèmes de ton père devenir les tiens. Ils ne sont pas. Je sais qu'il est souvent difficile de séparer votre vrai moi des choses horribles qui vous sont dites et faites, mais vous devez comprendre que ce n'est pas vous, c'est votre père. Afin de créer une relation amoureuse avec votre père, cela peut demander beaucoup de travail acharné et des sacrifices supplémentaires de votre part. Ce ne sera pas facile, surtout s'il refuse de bénéficier de conseils.

Je suggérerais d'être patient et d'essayer de ne pas discuter avec lui. N'évoquez pas ses défauts pour le moment. Une personne qui est constamment déprimée ou en colère n'a pas la capacité de penser logiquement, à moins que ce ne soit dans des conditions extrêmes, comme lorsque vous la confrontez à propos de son comportement. haram comportement avec les femmes.

Soyez un modèle de bonne conduite, de gentillesse, de générosité et surtout, montrez un respect supplémentaire à votre père, et vous serez étonné de voir à quel point cela peut avoir un impact sur le comportement de votre père. Il ne peut pas continuer à se comporter mal et à être violent si tout le monde autour de lui l'étouffe de gentillesse, de respect et de générosité. Je sais que vous êtes déjà gentil et respectueux, mais vous devrez peut-être « faire un effort supplémentaire ». Essayez d'être aussi gentil, aimant et doux que possible, même si cela vous fait mal d'être réprimandé. in sha' Allah vous en tirerez de grandes bénédictions.

Concernant l’établissement d’une relation père-fils aimante, ou du moins l’établissement d’une communication positive, il existe plusieurs façons de l’approcher. L’une est directe et l’autre indirecte. Concernant la voie directe, je suggérerais que, quand les choses sont calmes, tu t'approches de ton père quand vous êtes seuls tous les deux et tu dis quelque chose dans ce sens de « Tu sais papa, je t'aime vraiment et j'aimerais que nous puissions être proches » ou « Papa, je t'aime, que faudrait-il pour que nous soyons proches ». En lui posant une question, une réponse s'impose. In sha'Allah, vous obtiendrez une réponse positive pour développer les liens de communication. Sinon, adressez-vous à lui une autre fois avec votre demande.

En utilisant la méthode indirecte, vous pourriez commencer à créer un lien et de bons sentiments en l'invitant à sortir avec vous quelque part pour prendre un café ou un thé. Vous n'êtes pas obligé de parler de quoi que ce soit en particulier. En fait, je ne recommanderais pas de parler de travail ou de maison, mais plutôt de discuter des intérêts communs que vous pourriez avoir tous les deux. Profitez du moment privilégié que vous passez tous les deux sans pression.

Continuez également à faire du'aa' à Allah (swt) qu'Il (swt) guérisse votre relation et votre père. Comme les responsabilités parentales envers les enfants sont prises très au sérieux dans l'Islam, votre père est responsable devant Allah (swt) de la façon dont il vous traite. En ce qui concerne les responsabilités d'un père envers ses enfants, l'une de ses responsabilités est de fournir à la maison un environnement paisible et aimant, propice au développement spirituel et moral global des enfants.

Avec ça en tête, restez près d'Allah (swt) pour obtenir de la force et des conseils. Ne négligez pas non plus votre vie sociale frère. Profitez de vos amis et recherchez des moments amusants lorsque vous le pouvez. La vie ne peut pas se résumer uniquement au travail, aux problèmes et à la tristesse. Nous devons aussi vivre nos moments de joie.

Vous êtes dans nos prières. S'il vous plaît laissez-nous savoir comment vous allez.

Salam,

***

Clause de non-responsabilité: La conceptualisation et les recommandations formulées dans cette réponse sont très générales et reposent uniquement sur les informations limitées fournies dans la question. En aucun cas AboutIslam, ses bénévoles, écrivains, universitaires, conseillers ou employés ne pourront être tenus responsables de tout dommage direct, indirect, exemplaire, punitif, consécutif ou autre, quel qu'il soit, qui pourrait découler de votre décision ou de votre action dans l'utilisation des services qui notre site Web fournit.