Un cimetière musulman à Iserlohn, en Allemagne, a été victime d’une attaque raciste qui a détruit des dizaines de pierres tombales.

Lors de l’attaque, qui s’est produite le soir du Nouvel An, un ou plusieurs inconnus ont brisé les pierres tombales des musulmans et endommagé leurs cimetières dans la ville d’Iserloun.

La police et le procureur ont annoncé samedi qu’environ 30 pierres tombales avaient été démolies et des objets décoratifs et des plantes endommagés dans la partie islamique du cimetière principal d’Isrelon, et ont déclaré que l’incident s’était produit entre vendredi midi et le matin du Nouvel An.

On ne sait pas encore qui est derrière tout cela et la police recueille des preuves.

Dans une déclaration sur Twitter, le chef de l’Union parlementaire turque des démocrates turco-européens du Parti de la justice et du développement (AKP), Zafer Sirakaya, a condamné l’attaque, notant que l’année 2022 avait commencé avec la profanation de tombes musulmanes.

Sirakaya a déclaré sur Twitter : « Nous avons commencé 2022 avec des images honteuses ! Il y a une mentalité vile qui cible même les tombes. J’appelle le gouvernement allemand, les forces de l’ordre, le système judiciaire et le public à prendre clairement position contre la violence et la discrimination à l’égard des musulmans.

Il a ajouté dans un autre tweet : L’année commence avec la profanation des tombes musulmanes à Iserloun. Simplement ce manque de respect ! Pas un jour ne se passe sans crimes haineux contre les musulmans ! Les politiciens doivent prendre des mesures concrètes contre le racisme anti-islam.

ARTICLES SIMILAIRES