De la bibliothèque MuslimMatters est une nouvelle chronique mensuelle des membres du personnel de MM – que vous pouvez attendre avec impatience le dernier jeudi de chaque mois inchaAllah!- où nous publions de brèves critiques de nos dernières lectures : les bonnes, les mauvaises, les intrigantes et les islamiques.

Ce mois-ci, Zainab bint Younus partage ses critiques de trois livres différents : Warda par Warda Abdullahi10 étapes pour se marier et rester marié: Une perspective islamique par Ajmal Masroor, et Futuwwah et élever les hommes à la virilité sacrée par Daoud Walid

– Warda par Warda Abdullah [Genre: Young Adult Non-fiction]

Continuez à soutenir MuslimMatters pour l’amour d’Allah

Alhamdulillah, nous sommes à plus de 850 supporters. Aidez-nous à atteindre 900 supporters ce mois-ci. Tout ce qu’il faut, c’est un petit cadeau d’un lecteur comme vous pour nous permettre de continuer, pour seulement 2 $ / mois.

Le Prophète (SAW) nous a enseigné que les meilleures actions sont celles qui sont faites de manière cohérente, même si elles sont petites.
Cliquez ici pour soutenir MuslimMatters avec un don mensuel de 2 $ par mois. Réglez-le et recueillez les bénédictions d’Allah (swt) pour le khayr que vous soutenez sans y penser.

Ce mémoire, sur le voyage d’une fille somalienne à travers la Corne de l’Afrique vers l’Amérique, réalisant son rêve d’obtenir une éducation, se démarque vraiment !

Contrairement à tant d ‘«histoires inspirantes» écrites par des personnes d’origine musulmane, remplies de colère envers leurs cultures / famille / islam et d’adoration de l’Occident en tant que sauveur, les mémoires de Warda Abdullahi sont remplies d’amour et de respect envers sa famille, sa culture et Islam.

Elle tient à fournir un contexte historique à l’histoire de sa famille, félicitant son grand-père de l’avoir élevée et remerciant son père pour sa détermination à lui offrir la meilleure éducation possible.

Même lorsque des sujets comme la polygamie ou les MGF (mutilations génitales féminines) sont abordés, Warda ne tombe jamais dans le blâme de l’islam ou dans le saccage de sa culture – elle reconnaît gravement les horreurs des MGF, sans comparer sa culture à l’Occident.

Plus important encore, son dévouement aux valeurs islamiques tient tout au long : de son jeûne du Ramadan malgré sa charge de travail scolaire massive, son bénévolat au centre islamique et ses responsabilités familiales ; à maintenir fermement son hijab et à refuser de toucher aux prêts étudiants en raison du riba impliqué. En fin de compte, le baraka est clair : grâce à sa détermination sans relâche et à son travail acharné, elle est en mesure de couvrir la quasi-totalité de ses frais de scolarité grâce aux seules bourses d’études.

Il y a un segment étrange sur son « petit ami » – un garçon somalien en Afrique du Sud qu’elle n’a jamais rencontré, mais avec qui il a communiqué en ligne. Heureusement, il s’avère que d’autres familles et parents le connaissent, et d’après sa biographie d’auteur, il semble qu’ils se soient finalement mariés. Ce morceau à lui seul nécessiterait une discussion avec les jeunes lecteurs musulmans sur ce qui est et n’est pas acceptable des interactions mixtes entre les sexes et des conceptions des relations, mais cela ne devient pas trop problématique une fois que l’on lit le contexte plus complet.

Je le recommande vivement pour les YA inférieurs et supérieurs – une histoire puissante de lutte, de persévérance et de succès d’une femme musulmane somalienne qui a vraiment mérité ses réalisations. Cela ferait un merveilleux club de lecture pour les jeunes!

– 10 étapes pour se marier et rester marié : une perspective islamique par Ajmal Masroor [Genre: Relationships]

Tout le monde me demande toujours des recommandations de livres sur le mariage musulman, et j’ai toujours dû dire que je ne connais aucun livre qui ne soit pas gravement problématique et rempli de sentiments épouvantables sur les femmes.

Jusqu’ici.

10 étapes pour se marier et rester marié était une lecture étonnamment bonne, combinant des textes islamiques avec des conseils relationnels solides sur la façon de s’assurer que l’on est soi-même un individu en bonne santé avant de se marier, fournissant également des informations pratiques sur la façon d’établir un mariage sain et sain.

J’ai vraiment apprécié que ni les hommes ni les femmes n’aient été ciblés négativement, et les conseils donnés ont été donnés de la même manière aux hommes et aux femmes – tout en reconnaissant également que les hommes et les femmes ont certaines différences inhérentes (cependant, cette section n’avait aucune citation pour la recherche, ce qui a considérablement affaibli les arguments qu’il avançait).

L’auteur fait référence à des professionnels tels que John Gottman (un psychologue américain de renommée mondiale spécialisé dans le mariage et les relations) de l’Institut Gottman, en plus des sources islamiques, ce qui était rafraîchissant. Chaque section comprend des activités d’auto-réflexion avec son conjoint (ou futur conjoint), ce que j’ai trouvé très intéressant.

J’ai eu quelques arguties : le plus sérieux était de citer des hadiths présumés sans aucune citation, ce qui est très dangereux. Il y avait quelques fautes de frappe/d’orthographe. Je n’étais pas d’accord avec des affirmations telles que « le mahr est la propriété du couple » (bien qu’il insiste sur le fait que le mahr appartient à la femme), ou que le mariage/la procréation est obligatoire pour les musulmans. Dans l’ensemble, ce livre comprenait une perspective bien équilibrée avec à la fois une analyse et une compréhension islamiques ainsi qu’une référence aux principes du conseil en relation professionnelle.

– Futuwwah et élever les mâles dans la virilité sacrée par Daoud Walid [Genre: Non-fiction]

Futuwwah et élever les hommes à la virilité sacrée par Dawud Walid a attiré mon attention, étant donné le climat actuel (en ligne) du discours musulman sur le genre et les rôles de genre. Avec tout le battage médiatique autour de la «virilité sacrée» et de la «masculinité musulmane», avec le livre, je m’attendais à une discussion sur la masculinité musulmane.

Au lieu de cela, cela a fini par être un peu plus qu’une liste très générique de valeurs islamiques telles que la générosité, l’honneur, la véracité, etc. Malgré l’utilisation intensive du mot «futuwwah», il n’y avait presque rien de spécifique aux hommes musulmans. En dehors de l’avant-propos, de l’introduction et de la conclusion, il n’y avait que quelques phrases qui rendaient l’un des points spécifiques aux hommes plutôt que généraux pour tous les croyants.

Je m’attendais à plus de détails, notamment en ce qui concerne la pudeur, la retenue sexuelle et les «soins vigilants» (comme l’auteur traduit le mot ghayra), qui sont tous des sujets extrêmement importants et pertinents pour les jeunes hommes musulmans. Cependant, il n’y avait presque rien au-delà des généralités de base absolues. Il aurait également dû y avoir une discussion approfondie sur ce que cela signifie pour les hommes d’être qawwaamainsi qu’une définition de ce que signifie être du jour et comment l’éviter – il n’y avait guère que quelques phrases vagues.

Je n’ai pas non plus été impressionné par la surutilisation des références chiites et soufies (bien que l’on puisse bien sûr dire que ce n’est que mon propre parti pris, et non quelque chose que d’autres lecteurs trouveraient nécessairement préoccupant). Un exemple où cette influence semblait particulièrement indue était dans le chapitre « L’amour et la haine pour l’amour d’Allah ». Par le titre, le lecteur s’attend à ce qu’il couvre le concept de walaa et baraa; au lieu de cela, il parle uniquement d’aimer Ahlul Bayt. Alors qu’aimer Ahlul Bayt est en effet important pour notre deen, ce n’est ni l’objectif principal du concept de walaa et baraa, ni son étendue). Rien n’a été mentionné sur le fait de ne pas s’humilier devant le mécréantdéfendre l’islam de manière significative, ou un certain nombre d’autres points qui sont traditionnellement mentionnés lors de l’examen du sujet de walaa et baraa.

Bref, j’ai été profondément déçue par ce livre. Cela peut être dû à mes attentes, compte tenu de mon investissement personnel dans le sujet. D’autres peuvent trouver ce livre comme une bonne ressource d’introduction pour les adolescents, avant de les présenter à d’autres livres classiques de caractère vertueux et tahdhib al-akhlaq. Personnellement, je recommanderais plutôt Riyad as-Saliheen, pour être étudié avec un enseignant ou un érudit qui peut relier les vertus et les valeurs universelles de l’islam spécifiquement au caractère masculin et à la masculinité.

Avez-vous des recommandations ou des suggestions de livres pour notre personnel à prendre et à réviser ? Laissez vos commentaires ci-dessous!

Lecture connexe :

Podcast : Harry Potter est-il haram ? Perspectives islamiques de la poésie et de la littérature avec Sh. Shahin-Ur Rahman

Podcast : Harry Potter est-il haram ? Perspectives islamiques de la poésie et de la littérature avec Sh. Shahin-Ur Rahman

Les prix du livre musulman 2022

Les prix du livre musulman 2022