Noël est enfin là et les musulmans ne savent pas s’ils doivent souhaiter à leurs amis chrétiens un joyeux Noël ou non.

Nous avons demandé au cheikh Ahmad Kutty, érudit islamique et conférencier à l’Institut islamique de Toronto.

Il a dit avoir donné une fatwa qui disait que « simplement saluer » n’est pas quelque chose dont nous devrions nous inquiéter, mais nous devrions être plus préoccupés si nous « célébrons » ou « croyons » en Noël.

Sourate Nisa 4 86

Cela dit, les musulmans ne sont pas non plus autorisés (ou haram) à visiter les églises ou toute autre fonction qui fait la promotion de Noël.

Souhaiter un joyeux Noël n’est qu’un geste d’amour et de bonne volonté et rien d’autre. Cela n’implique aucune sorte d’accord que Jésus était le fils de dieu ou un témoignage sous serment.

De même, dire « Au revoir » implique la croyance dans le statut de Jésus en tant que fils de Dieu est l’une des implications de dire « Joyeux Noël ». C’est dérivé de l’expression plus longue « Dieu soit avec vous ». Bien que je crois que Dieu est un Dieu, ceux qui se perdent dans des enchevêtrements dénués de sens doivent reconnaître que ce Dieu (à l’origine dans Au revoir) est le Dieu qui, selon la plupart des chrétiens, a donné naissance à un fils.

Pensez-vous que dire au revoir est aussi haram et équivalent au shirk ? Bien sûr que non!

Comme nous le savons tous, le Prophète Muhammad (PSL) a un jour autorisé une dédicace chrétienne byzantine de Najran à adorer dans sa mosquée de Médine.

Lorsque la délégation a demandé un lieu de culte, le Prophète Muhammad (PSL) a répondu ;

“Conduct your service here in the mosque. It is a place consecrated to God.”
coran 8 46

Nous espérons que cela éclaircit l’air sur ce sujet tendance.


Un musulman peut-il souhaiter un joyeux Noël ?

Les musulmans peuvent souhaiter à leurs amis non musulmans « Joyeux Noël ». Mais ils ne sont pas autorisés à le célébrer.


ARTICLES SIMILAIRES