Le Centre d’information palestinien a rapporté que la responsable des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a exprimé hier son « alarme » pour un grand nombre de Palestiniens, en particulier des enfants, qui ont été tués et blessés par les forces d’occupation israéliennes jusqu’à présent cette année.

Bachelet a déclaré que près de 40 enfants palestiniens ont été tués jusqu’à présent cette année dans les territoires occupés à la suite de l’utilisation de la force létale par les forces israéliennes en violation du droit international des droits de l’homme.

Bachelet soutient en outre que nuire à un enfant pendant le conflit est profondément troublant et que tuer et blesser de nombreux enfants cette année est inadmissible.

La même déclaration de l’ONU a révélé qu’un total de dix-neuf enfants palestiniens ont été tués dans les territoires palestiniens occupés la semaine dernière. Ce chiffre porte à 37 le nombre de décès d’enfants palestiniens jusqu’à présent cette année.

Pendant ce temps, dix-sept autres enfants ont été tués dans les attaques qui ont eu lieu à Gaza du 5 au 7 août par les forces israéliennes, suivis de deux autres enfants tués mardi lors des opérations israéliennes en Cisjordanie occupée.

La semaine dernière, il y a eu un conflit intense entre Israël et les militants du Jihad islamique dans l’enclave palestinienne densément peuplée de Gaza pendant trois jours. Israël insiste sur le fait que ses frappes aériennes et d’artillerie ciblent les positions du groupe du Jihad islamique palestinien (JIP) soutenu par l’Iran. Cependant, les responsables palestiniens ont révélé que la majorité des personnes tuées étaient des civils palestiniens.

Bachelet a souligné que le droit international humanitaire est très clair sur le fait de lancer des attaques susceptibles de tuer ou de blesser des civils par inadvertance et d’endommager des biens de caractère civil, d’une manière disproportionnée par rapport à l’avantage militaire concret et direct escompté est strictement interdite, de sorte que des attaques similaires doivent être arrêté immédiatement. Bachelet demande une enquête sur tous les incidents dans lesquels des personnes ont été tuées ou blessées

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) a déclaré que parmi les 48 Palestiniens tués dans les attaques de Gaza la semaine dernière, il y avait 17 civils et quatre femmes. Sur les 360 Palestiniens signalés blessés dans les frappes israéliennes, des civils dont 151 enfants, 58 femmes et 19 personnes âgées, précise le HCDH.

ARTICLES SIMILAIRES