JÉRUSALEM: Les autorités israéliennes ont cassé les serrures et coupé les fils électriques des haut-parleurs de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem. Mettant un silence complet sur la salah du soir pendant le mois de Ramadan, l’action intervient après qu’Israël pleure ses soldats perdus en Cisjordanie.

Le Waqf islamique de Jérusalem, qui s’occupe du lieu saint, a été prié par les autorités israéliennes de ne pas appeler Adhan (Azaan) dans la soirée. Pourtant, le conseil du Waqf a refusé de cesser d’appeler l’adhan, ce qui a conduit les autorités israéliennes à casser les serrures et à couper les connexions électriques aux quatre minarets de la mosquée.

L’Information Islamique a contacté la police israélienne mais elle n’a répondu à aucune des demandes de notre correspondant.

La soirée Ahdan (Isha Azaan) a lieu à 20h29 à Jérusalem, et la cérémonie des soldats israéliens tombés au combat était prévue à 20h00 pour leur rendre hommage. L’événement s’appelle Yom Hazikaron quand Israël rend hommage à ses soldats.

Pendant le Ramadan, les prières Isha sont un événement important pour les musulmans qui se rassemblent pour les prières Taraweeh dans la mosquée.

Naser Abu Sharif, un garde du Waqf, a confirmé Dua Shehzad, un correspondant de l’information islamique, que l’électricité a été rétablie et que l’Azaan a été rétabli dans la mosquée sainte.

Le Conseil exécutif de l’UNESCO a condamné l’action des autorités israéliennes de couper les fils des mosquées lors de sa 211e session.

Obtenez des articles et des nouvelles islamiques!

Obtenez des nouvelles et des articles islamiques dans votre boîte de réception.

ARTICLES SIMILAIRES