Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa montre son soutien à la Palestine

La superstar du rap Wiz Khalifa a récemment manifesté son soutien à la lutte du peuple palestinien contre l’armée sioniste israélienne.

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa rejoint les rangs d’autres célébrités montrant leur soutien à la lutte du peuple palestinien contre la cruauté d’Israël. Le 9 août, un utilisateur de TikTok avec le nom d’utilisateur @nooriiqaddoura a partagé une vidéo montrant le rappeur Wiz Khalifa soulevant un foulard palestinien et le montrant à ses fans depuis la scène tout en interprétant une chanson lors de son spectacle à Dallas, aux États-Unis.

Avant la chanson « See You Again », le rappeur soutenait le peuple palestinien. Plusieurs autres célébrités hollywoodiennes avaient déjà affiché haut et fort leur soutien à la Palestine. Ils ont fermement condamné les attaques israéliennes contre la Palestine, qui ont entraîné la mort de centaines de civils et forcé d’autres à vivre dans la peur.

Les sœurs mannequins Gigi Hadid et Bella Hadid sont parmi les célébrités qui expriment le plus les droits des Palestiniens sur les réseaux sociaux. Ils affichent constamment une attitude de solidarité envers la Palestine, le lieu de naissance de leur père, malgré des commentaires haineux répétés pour leur bravoure.

D’autres célébrités telles que l’acteur Mark Ruffalo, Susan Sarandon, Gael García Bernal, Viggo Mortensen et des dizaines d’autres personnalités de l’industrie cinématographique ont même signé une pétition soutenant la position pro-palestinienne de leur collègue professionnelle Emma Watson qui a exprimé sa solidarité avec le peuple palestinien en en téléchargeant une photo de l’action palestinienne avec la légende « La solidarité est un verbe ».

Les Palestiniens de la bande de Gaza ont récemment à nouveau souffert lorsqu’Israël a lancé des frappes aériennes au cours de la guerre de trois jours contre le groupe du Jihad islamique dans la bande de Gaza. La guerre de trois jours ne s’est arrêtée que lorsque les forces israéliennes et le groupe militant du Jihad islamique palestinien ont annoncé un cessez-le-feu le dimanche 7 août.

Le ministère palestinien de la Santé a rapporté que les combats dans la bande de Gaza du 5 au 7 août ont fait au moins 49 morts, dont 17 enfants et quatre femmes et 360 autres blessés.

ARTICLES SIMILAIRES