Verset 16

ءَأَمِنتُم مَّن فِى ٱلسَّمَآءِ يَخْسِفَ بِكُمُٱ لْأَرْضَ فَإِذَا هِىَ تَمُورُ

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dit: Vous sentez-vous sûr que celui qui est au paradis ne fera pas avaler la Terre alors qu’elle se balance soudainement d’un côté à l’autre?

Aidez-nous à mettre fin au Ramadan avec 1000 supporters!

Alhamdulillah, nous sommes à 900 supporters. Aidez-nous à atteindre 1000 supporters avant la fin du Ramadan. Tout ce qu’il faut, c’est un petit cadeau d’un lecteur comme vous pour nous permettre de continuer, pour seulement 2 $ / mois.

Le Prophète (SAW) nous a enseigné que les meilleures actions sont celles qui sont faites de manière cohérente, même si elles sont petites.
Cliquez ici pour soutenir MuslimMatters avec un don mensuel de 2 $ par mois. Réglez-le et collectez les bénédictions d’Allah (swt) pour le khayr que vous soutenez sans y penser.

Dans le verset précédent, nous avons parlé de l’immense bénédiction qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) a fait de la Terre un lieu propice pour vivre et mener à bien nos activités quotidiennes. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) a rendu la Terre subordonnée à nous, stable pour nous et adaptée à nous. Il est si important pour nous de reconnaître cela comme une bénédiction d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) car ce n’est que lorsque nous reconnaissons et reconnaissons nos bénédictions que nous pouvons leur être vraiment reconnaissants.

Et c’est grâce à notre gratitude que nous augmentons nos bénédictions et nous protégeons de la punition horrible d’avoir nos bénédictions dépouillées de nous, et pire encore, de ce qui est à venir dans l’au-delà à la suite de l’ingratitude. En particulier, nous avons discuté d’un angle de gratitude spéci fi que qui réalise que, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) n’a pas eu à nous bénir de cette manière. Il aurait pu faire tout ce qu’il voulait. Il aurait pu rendre la Terre insupportable pour nous; tremblant constamment, instable, volcanique partout, tout ce à quoi vous pouvez penser rendrait la vie simple sur Terre un défi.

Dans ce verset, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous donne un exemple spéci fi que de ce qu’Il aurait pu faire si facilement, mais de son immense et expansive miséricorde et grâce, il a décidé de ne pas faire. Il nous dit – Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) pourrait, en un instant, facilement, sans aucune hésitation, créer un effondrement de la Terre. Où quiconque marchait dessus s’enfoncerait dans le sol et finirait par être englouti par la Terre.

Une fois de plus, on nous pose une question quelque peu rhétorique. Une question qui est posée, pas nécessairement pour obtenir une réponse, mais plutôt pour prouver un point. Personne ne devrait se sentir à l’abri d’une telle chose, parce qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) peut le faire quand Il le veut – facilement, facilement, sans effort.

Ce concept est similaire au verset de Sūrah al-Wāqiʿah dont nous avons discuté dans la dernière vidéo, où Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dit: Si nous l’avions voulu, nous aurions rendu l’eau salée, amère, insupportable à boire – alors pourquoi n’êtes-vous pas reconnaissants?

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous rappelle de ne pas prendre nos bénédictions pour acquises. Les choses auraient pu être si facilement différentes. L’eau aurait pu être rendue amère, la Terre aurait pu être rendue instable. Et même s’ils ne sont pas ainsi en ce moment, il n’y a aucune garantie qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) ne changera pas cela à l’avenir.

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous raconte une courte histoire en une ligne dans Sūrah al-Naḥl, sur une communauté qui avait toutes ces bénédictions, mais parce qu’ils étaient ingrats, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) leur a enlevé ces bénédictions. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) présente un exemple de communauté qui était en sécurité, à l’aise, avec ses provisions venant abondamment de toutes les directions. Ensuite, ils étaient ingrats pour les bénédictions d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il), donc Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) leur faisait goûter un vêtement, une enveloppe de faim et de peur à cause de ce qu’ils faisaient. Ici aussi, on nous enseigne l’importance absolue de la gratitude envers Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) pour toutes les bénédictions que nous avons

La gratitude est la façon dont nous exploitons nos bénédictions, comment nous les gardons, comment nous les faisons grandir. L’ingratitude, d’un autre côté, peut conduire à ce que ces bénédictions nous soient enlevées. Alors ne vous sentez pas sûr que la nature stable de cette Terre est une garantie. Ça n’a pas toujours été comme ça, et ça ne doit pas toujours être comme ça. Mais une chose que nous pouvons faire pour nous protéger de se voir retirer cette bénédiction est d’être reconnaissant pour cette incroyable bénédiction. Une bénédiction sans laquelle nous ne pouvons tout simplement pas imaginer la vie. Une bénédiction qui est constamment là, qui se manifeste constamment. Une bénédiction dont nous ne pouvons même pas commencer à saisir pleinement les avantages.

Donc, l’idée principale derrière ce verset – soyez reconnaissant, ne prenez pas vos bénédictions pour acquises, nos bénédictions ne sont pas garanties. Deux autres points d’accompagnement rapides sur cette vidéo: 1) Que signifie مَّن فِىٱلسَّمَآءِ Qui est au paradis, signifie, et 2) Que signifie khasf, la déglutition de la Terre, ça veut dire?

En ce qui concerne le premier point, les commentateurs ont discuté de ce que cela pourrait signifier, car parmi Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) attributs et caractéristiques est qu’il est au-delà du temps et de l’espace. Il n’a pas d’emplacement physique, comme physiquement «au paradis». Certains commentateurs ont mentionné que bien qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) n’est pas physiquement au Ciel, Son décret descend des Cieux. Sa gestion de l’univers, son autorité, sa puissance. Êtes-vous sûr de vous qu’Allah est subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) le décret qui est dans les cieux ne fera pas vous avaler la Terre?

D’autres commentateurs déclarent que c’est d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) Trône et Dominion qui sont dans les cieux. Etes-vous sûr de vous que Celui dont le trône et la domination sont dans les cieux, etc. Et cela ne veut pas dire qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) la domination et l’autorité n’existent pas en dehors du Ciel, mais plutôt le Ciel est indiqué comme le lieu de ces choses afin de distinguer quelque chose de si haut et élevé de ce qui se passe sur Terre.

Pourtant, d’autres commentateurs affirment que le mot samāʾ ne veut pas dire «paradis» ici en termes de lieu physique, mais plutôt la signification linguistique de samāʿ, qui est quelque chose de haut, de haut et de grand. Êtes-vous sûr de vous de celui qui est tout-haut, tout-puissant, tout-haut, etc.

Certains autres commentateurs disent que«ﻣﱠﻦ» cela ne concerne pas du tout Allah, mais il se réfère plutôt aux anges dans leur ensemble, ou spécifiquement à Jibrīl. Donc, il y a une certaine divergence d’opinions sur cette question, mais nous pouvons encore béné fi cier du verset en général sans entrer dans les spéci fi ques.

Le prochain point secondaire est – qu’est-ce que khasf? Qu’est-ce que cette déglutition de la Terre? Ce verset déclare spécifiquement qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) pourrait faire trembler la Terre, trembler, et à ce moment-là, tout ce qui est sur la Terre s’y enfoncerait, irait sous terre et serait avalé par la Terre. Ce concept de la Terre engloutissant tout ce qui s’y trouve revient à plusieurs reprises dans la littérature islamique. Plus célèbre, il apparaît dans le Coran comme la punition de Qārūn, l’un des individus arrogants et ingrats de la communauté de Mūsā. 'alayhi'l-salām (que la paix soit sur lui). Il apparaît également dans la littérature ḥadīth comme une prophétie décrivant le châtiment d’un peuple qui tentera de faire un raid et d’assauter la Kaʿbah, mais la Terre les engloutira avant qu’ils ne puissent le faire. Et ce concept revient encore une fois comme l’un des signes majeurs du Jour du Jugement, avec d’autres signes majeurs comme le lever du soleil de l’Ouest, le Feu qui rassemblera toute l’humanité. Un autre des signes majeurs du Jour du Jugement est 3 avalages majeurs de la Terre qui auront lieu; ce khasf se produira trois fois, et c’est un signe majeur du Jour du Jugement.

Donc, ce concept de khasf est relativement répandu et familier dans ce dīn; nous ne connaissons pas sa réalité si ce n’est que tout ce qui est sur la Terre s’enfoncera dans la Terre, et la Terre l’avalera alors.

Puisse Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) aide-nous à lui être reconnaissant et à lui montrer notre gratitude d’une manière qu’il mérite, et puisse-t-il nous protéger de voir nos bénédictions dépouillées de nous et de nous punir pour nos lacunes.