Vide

Avant le début du Ramadan, il est avantageux de réviser le Fiqh du jeûne afin que nous soyons préparés avant le Ramadan.

Nous pouvons également organiser une halaqa familiale dans notre maison et éduquer les autres membres de la famille.

Ici, je discute très brièvement du Fiqh du Ramadan Fast. Ceci est tiré du livre – Ascension de Felicity et mes propres notes de cours sur Fiqh du jeûne.

Les actions de celui qui jeûne sont divisées en quatre catégories:

  1. Ceux qui nécessitent un maquillage ainsi qu’une expiation, (Qada et Kaffara)
  2. Ceux qui nécessitent un maquillage sans expiation, (Seulement Qada)
  3. Ceux qui ne demandent rien [and are not disliked],
  4. Ceux qui ne demandent encore rien ne sont pas appréciés.

Qu’est-ce que Qada et Kaffara?

Les choses qui rompent le jeûne sont de deux sortes. Certains rendent seulement qa qā nécessaire tandis que d’autres font les deux
qaḍā et kaffāra nécessaires.
 Qaḍā: Garder un seul jeûne à la place de celui qui est rompu.
 Kaffāra: une pénalité pour observer soixante jeûnes continus suivis du jeûne manqué.

Si une personne est incapable de garder ces 60 jeûnes pour une raison valable, par exemple une maladie continue, alors elle a le
possibilité de choisir parmi l’une des quatre options suivantes:

  1. Nourrissez soixante pauvres à leur faim pour deux repas, ou
  2. Donner à un pauvre deux repas par jour pendant soixante jours; ou
  3. Donnez à 60 pauvres 3 ½ livres. (environ 1,6 kg de blé ou sa valeur en espèces ou en céréales alimentaires)
  4. Donnez à une personne pauvre pas moins de 3 ½ livres. de blé, de riz ou de céréales alimentaires, etc. ou sa valeur ou en espèces
    pendant soixante jours

Ceux qui nécessitent un maquillage ainsi qu’une expiation (Qasda et Kaffara)

Si l’on mange ou boit quelque chose de valeur nutritive [i.e., something customarily eaten] ou quelque chose à des fins médicinales; ou si l’on a des rapports sexuels dans l’un des deux passages [front or rear]; exprès, alors il doit faire
monter le jeûne et effectuer l’expiation, qui consiste à libérer un esclave; s’il n’en a pas, il doit jeûner deux mois consécutifs; s’il est vraiment incapable, alors il doit nourrir soixante pauvres, la moitié Sa ‘[ 2.2 kg] de blé [or give its equivalent monetary value] à chaque personne.
Si, cependant, il fait l’une des choses ci-dessus, à savoir s’il mange, boit ou a des relations sexuelles par oubli, alors il n’a pas à rattraper le jeûne ni à effectuer l’expiation.

Ceux qui nécessitent un maquillage sans expiation (Qada sans Kaffara)

  1. Utilisation d’un suppositoire;
  2. Quelque chose qui n’est pas normalement mangé [nor used for medicinal purposes], comme la saleté, atteignant la cavité corporelle;
  3. Avaler accidentellement de l’eau en se rinçant la bouche;
  4. Être obligé de rompre son jeûne;
  5. En mangeant [even if intentionally], le jour, pour un jeûne dans lequel la personne n’a pas fait l’intention avant fajr;
  6. Éjaculation due au toucher ou à l’embrassement
  7. Quelqu’un versant de l’eau dans la cavité corporelle d’une personne endormie, c’est-à-dire que la personne endormie doit rattraper sa journée sans expiation];
  8. Vomissements auto-induits ‘ [a mouthful or more].
  9. De l’eau passant accidentellement dans la gorge en se gargarisant, même si on est conscient de son jeûne
  10. Continuer à manger et à boire après l’aube ou à rompre le jeûne avant le coucher du soleil, à cause d’un ciel nuageux ou d’une montre défectueuse, etc., puis se rendre compte de son erreur.
  11. Pour qu’une femme commence ses règles pendant le jeûne.

Ceux qui ne demandent rien et qui ne sont pas détestés-Ne rompt pas le jeûne

  1. Prises de sang (hijama) ou aspiration de sang, tant que cela ne l’affaiblit pas;
  2. Utilisation du cure-dent (siwak), même s’il est utilisé en fin de journée [rather, it is asunna];
  3. Rincer la bouche ou le nez [without any water proceeding down the throat];
  4. Placer un vêtement mouillé sur son corps [or takinga bath] en raison de la chaleur.
  5. Application de khôl (surma) dans les yeux.
  6. Prendre un bain pour se rafraîchir.
  7. Frotter de l’huile sur le corps ou les cheveux

Ceux qui ne nécessitent encore rien sont des actes détestés

Si l’on goûte ou mâche de la nourriture [without swallowing], sans excuse valable; ou si on embrasse [his spouse] sans se sentir en sécurité [from ejaculation or intercourse], il n’est pas aimé. Si, cependant, on se sent à l’abri des rapports sexuels ou de l’éjaculation en raison du baiser, cela n’est pas détesté.

Les actions suivantes sont recommandées (mustababb) pour le jeûne unique:

  1. Pour avoir le repas avant l’aube (sul; ur) [due to the blessing therein, even if only a sip of water];
  2. Pour le retarder [until shortly before fajr, yet while being certain not to swallow anything after fajr enters];
  3. Se hâter de rompre son jeûne, à moins que ce ne soit un jour nuageux [i.e., one must be certain that maghrib has indeed entered].

Les actions suivantes au cours de la journée nécessitent de retenir (imsak) tout ce qui vicierait le jeûne, pour le reste de la journée. [i.e., it is mandatory (wajib) to do so]: c’est-à-dire qu’il doit agir comme une personne à jeun. Les trois premiers cas nécessitent un maquillage, par opposition aux deux derniers.

  1. Si on rompt le jeûne [whether accidental, on purpose, or under coercion];
  2. Si un voyageur arrive à son lieu de résidence et ne jeûnait pas pendant son voyage [since if he were fasting, then he must remain fasting .
  3. If a woman in menstruation or postnatal bleeding becomes pure;
  4. If a non-Muslim embraces Islam;
  5. Or if a child becomes an adult [by puberty or by age].

EXEMPTIONS DE JEÛNE

Les personnes suivantes sont dispensées de jeûner pendant le Ramadan:

  1. Une personne malade qui craint que la maladie ne s’aggrave;
  2. Une femme enceinte ou qui allaite, avec la condition pour chaque
  3. qu’elle a une peur légitime pour le bébé ou pour elle-même;
  4. Celui qui subit une soif sévère dont il craint la mort;
  5. Un voyageur qui entreprend un voyage de plus de 48 miles et qui n’a pas l’intention de rester plus de 14 jours à destination. Selon l’école Shāfiʿī, pour qu’une personne soit considérée comme un voyageur, la distance à parcourir doit être d’au moins 50 miles et l’intention ne doit pas être de rester à destination pendant quatre jours ou plus. Cependant, il vaut mieux pour un voyageur de jeûner à Ramaḍān que de le rattraper plus tard, à condition que le voyage ne soit pas fastidieux.
  6. Une femme en règles ou en hémorragie postnatale. Ils devraient les rattraper plus tard, de préférence avant le prochain Ramaḍān.

Fidya (Expiation) pour ne pas être capable de jeûner

Une personne très âgée qui n’a pas la force de jeûner ou une personne très
l’espoir de récupérer après Ramaḍān devrait payer une expiation pour chaque jeûne manqué à Ramaḍān.

La fidya pour un jeûne est similaire à celle d’une prière ratée farḍ ou wājib: 3½ livres = 1,6 kg de blé, soit 7 livres =
3,2 kg d’orge, ou l’équivalent de ce qui précède en espèces ou en nature.

Si la personne récupère après Ramaḍān, les jeûnes manqués le feraient; avoir à rattraper et l’expiation payée
serait considéré comme ṣadaqa. Quelques autres décisions devraient être prises en compte:

 Personne n’est autorisé à jeûner pour une autre personne (malade ou en forme).
 Les enfants devraient être encouragés à jeûner, mais ne devraient pas être forcés de terminer le jeûne jusqu’au coucher du soleil si
ils sont incapables de supporter la faim.
 Si le jeûne d’une personne est interrompu pour quelque raison que ce soit, il doit continuer à ne rien manger ni à boire pendant
le reste de la journée. Il est wajib de s’abstenir de manger à boire pour le reste de la journée et d’agir comme un
personne à jeun.
 Il en va de même pour une femme dont les règles se terminent après le matin. Elle ne peut pas
jeûner ce jour-là, et elle ne peut ni manger ni boire, mais elle devrait rester comme une personne à jeun. Cependant, un
les femmes qui commencent leurs règles au milieu de la journée sont autorisées à manger ou à boire.

Et Allah sait le mieux.

Dans cet article, je viens de donner une brève note de mes propres notes sur le Fiqh du jeûne. Vous pouvez rejoindre n’importe quel programme du Ramadan ou regarder le Fiqh de la conférence sur le jeûne pour une compréhension approfondie. Je peux recommander un programme gratuit de l’institut Al Balagh – Lien ici

Voir l’article précédent