Long voyage vers la vérité... L'histoire de l'Imam Siraj Wahhaj

Comment un converti allemand et un hôte marocain ont changé la vie de chacun

Je vais raconter ici une des histoires les plus merveilleuses qui me soient jamais arrivées de toute ma vie ; une histoire qui a rempli mes yeux de larmes et mon cœur de respect.

La semaine dernière, je donnais une conférence sur le rôle de l'éthique dans l'introduction de l'Islam. J'ai mentionné une histoire que j'ai entendue il y a sept ans du Dr Ahmad Khalifah, sommité prédicateur et intellectuel et directeur du Centre islamique de Munich, en Allemagne.

En bref, il s'agissait d'une publicité que le Dr Khalifah a trouvée dans un journal allemand et qui disait : « J'ai besoin d'un prédicateur pour me baptiser dans l'Islam ». L'annonceur a laissé son adresse et son numéro de téléphone.

Le Dr Khalifah l'a appelé mais l'homme n'a pas répondu. Il s’est donc immédiatement dirigé vers l’adresse mentionnée, mais l’homme n’était toujours pas là. Le Dr Khalifah a interrogé les voisins, mais ils ne lui ont pas donné de réponses et avaient plutôt peur de lui.

Il a donc laissé un message à l'homme avec son adresse de correspondance, puis a pris le bus pour se rendre au collège où il travaillait.

Alors que le bus arrivait à l'université, a ajouté le Dr Khalifah, j'ai senti que quelque chose m'empêchait de descendre du bus. J'avais envie d'aller au Centre Islamique par le même bus.

Au Centre islamique, j'ai trouvé un message d'un ami de l'homme que je recherchais, qui disait : « L'homme qui a publié l'annonce est hospitalisé et souffre d'un état critique. Il a besoin de vous et vous demande de toute urgence », avec l'adresse de l'hôpital mentionnée dans le message.

Le Dr Khalifah s'est rapidement dirigé vers l'hôpital et lorsqu'il s'est approché de l'homme, il est devenu joyeux et a dit : « Êtes-vous le prédicateur musulman ?

Le Dr Khalifah a répondu : « Oui ».

L'homme s'est tourné vers un prêtre chrétien qui était avec lui dans la pièce et lui a dit : « Approche-toi, car j'embrasserai l'Islam maintenant ».

Et il commença à raconter son histoire.

Voyage au Maroc

Il s'est rendu au Maroc en tant que touriste où il a été reçu par un musulman marocain nommé Hasan, qui l'a reçu avec hospitalité.

L'homme a ajouté qu'il ne pouvait pas croire qu'Hasan ne lui voulait aucun mal ni aucun mal. Il a dit,

« J'ai fait semblant de dormir pour voir ce qu'il allait me faire, mais comme Hasan a perçu ma peur, il a essayé de me rassurer. Pourtant, j'avais peur de lui.

Puis, le matin, il m'a apporté le petit-déjeuner. Je lui ai proposé de l'argent pour me divertir, mais il ne l'a pas accepté. Il a dit que j'étais son invité et que l'Islam ordonne aux musulmans de recevoir les invités avec hospitalité pendant trois jours. Il a insisté pour ne pas prendre l'argent.

Nous avons donc convenu que je lui rendrais visite chaque année. J'aimais Hasan et je me sentais attachée à lui. Je n'arrêtais pas de me demander quelle était la religion qui impose de telles ordonnances à ses adeptes.

Ainsi, je voulais en savoir plus sur cette religion, et le seul moyen était de publier une telle publicité sur mon besoin d'un prédicateur musulman pour me baptiser dans l'Islam.

Je serais le frère d'Hasan et je le rencontrerais l'année prochaine en tant que musulman comme lui. Alors parlez-moi de cette religion.

Le message d'Umar remet deux compagnons sur la bonne voie

Le Dr Khalifah, le prédicateur prudent, répondit :

« L’Islam est la religion des dispositions naturelles pures (Fitra); ses ordonnances sont en nombre limité et sont adaptées à la vie de l'homme. Et les piliers de cette religion sont au nombre de cinq.

Lorsque le Dr Khalifah a parlé du pèlerinage (Hajj), l'homme a demandé : « Mais je suis malade et je ne peux pas faire le voyage. Mon frère Hasan peut-il accomplir le Hajj en mon nom ? »

Le Dr Khalifah a répondu : « Oui ».

Je veux être un Mulsim

L’homme a demandé : « Que dois-je faire alors pour devenir musulman ? »

Le Dr Khalifah a déclaré : « Vous devriez déclarer le Shahadah (c'est-à-dire témoigner qu'il n'y a de divinité qu'Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah) ».

L'homme déclara volontiers shahadha et a dit : « Grâce à Allah que je sois maintenant musulman. Dois-je changer de nom ?

Le Dr Khalifah a déclaré : « Ce n’est pas nécessaire. »

L'homme dit : « Je vais le changer et mon nom sera Hasan. »

Ensuite, le Dr Khalifah a fait ses adieux à l’homme et a promis de communiquer avec lui. Le lendemain, le Dr Khalifah a appelé l'hôpital pour s'enquérir de l'homme, mais il a été informé que l'homme était décédé immédiatement après son départ (le Dr Khalifah).

Toujours impressionné par ce qui s'est passé, le Dr Khalifah m'a dit :

« J'attends toujours la rencontre entre mon frère, le Marocain Hasan, et mon autre frère, l'Allemand Hasan, au Paradis, in sha'a Allah. »

Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là ; un développement étonnant se produit. Continuer la lecture.

Pages : 1 2