• L’incident s’est produit à l’intérieur du lycée Jean Rostand de Cean, en France.
  • L’élève a immédiatement signalé l’incident à la direction de l’école.
  • L’école n’a pas encore pris de mesures contre cela.

Les médias ont rapporté samedi que le foulard d’une étudiante avait été jeté à la poubelle et que le Saint Coran avait été déchiré dans un dortoir d’un lycée français, selon les médias.

Plus tôt cette semaine, FranceInfo, le radiodiffuseur public français, a rapporté qu’une étudiante musulmane du lycée Jean Rostand de la ville portuaire française de Caen a trouvé son coran et son voile à la poubelle à son retour dans son dortoir à son retour de classe.

Selon la direction de l’école, l’élève a signalé l’incident à la direction de l’école.

Il a été rapporté que le directeur de l’école, Sébastien Duval-Rocher, et ses collègues ont été choqués par l’incident, comme ils l’ont expliqué dans un communiqué publié par l’école.

Selon lui, l’école est ouverte d’esprit et tolérante et accepte les confessions de toutes les confessions, et il a dénoncé l’acte comme étant « indigne, intolérable et légalement répréhensible ».

Selon FranceInfo, ni l’étudiante ni sa famille ne souhaitent porter plainte contre l’agresseur. Cependant, le bureau du procureur a agi par l’intermédiaire de l’administration de l’école pour retrouver l’auteur.