Le gouvernement saoudien autorise désormais officiellement les pèlerins étrangers à s’inscrire aux permis de la Omra et à accéder aux Deux Saintes Mosquées via un nouveau service dans l’application mobile.

Le mois dernier, le ministère de l’Intérieur a annoncé que le Royaume avait levé les mesures de précaution contre les coronavirus et autorisé les deux saintes mosquées de La Mecque et de Médine à accueillir des pèlerins à pleine capacité.

Bien que les mesures de distanciation sociale aient été levées, les pèlerins sont toujours tenus de porter des masques et de faire des réservations via l’application Tawakkalna avant d’effectuer la Omra et les prières pour vérifier leur statut d’immunité aux entrées des deux saintes mosquées.

Selon Arab News, le ministère du Hajj et de la Omra, en coopération avec l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle, a lancé un nouveau service d’application qui permet aux pèlerins d’outre-mer de réserver leurs permis de la Omra et de visiter les deux mosquées.

Le ministère a souligné que les pèlerins qui demanderont des permis doivent d’abord être enregistrés sur la plate-forme Quddum. Et avant d’arriver en Arabie saoudite, il est également conseillé aux voyageurs de télécharger les applications Eatmarna et Tawakalna sur leurs téléphones portables.

Après que le ministère de l’Intérieur a annoncé l’assouplissement des restrictions à travers le pays, y compris celles liées à la Grande Mosquée de La Mecque et à la Mosquée du Prophète à Médine, la Grande Mosquée a commencé le 17 octobre à fonctionner à pleine capacité, les fidèles priant main dans la main. pour la première fois depuis le début de la pandémie en mars 2020.

En août, l’Arabie saoudite a annoncé qu’elle commencerait à accepter les étrangers vaccinés souhaitant effectuer la Omra.

Plus tôt en juin, l’Arabie saoudite a annoncé que seuls 60 000 pèlerins, qui n’étaient que des citoyens et des résidents du Royaume, étaient autorisés à participer à une forme largement réduite du Hajj.

Avant le début de la pandémie, environ 2,5 millions de musulmans dans le monde se rendaient à La Mecque et à Médine pour le pèlerinage annuel du Hajj et de la Omra, qui génère généralement 12 milliards de dollars par an au Royaume-Uni.

ARTICLES SIMILAIRES