LA MECQUE – Au milieu des restrictions qui sont actuellement encore imposées aux pèlerins du Hajj et de la Omra, les autorités saoudiennes ont désormais également interdit le transport de bouteilles d’eau bénite de ZamZam dans les bagages enregistrés avant Dhul Hijjah, le mois sacré du pèlerinage islamique du Hajj.

Les pèlerins ne peuvent pas apporter l’eau de ZamZam chez eux

pèlerins au puits de Zamzam

Mardi, l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA) a publié une notification de nouvelles directives interdisant officiellement aux pèlerins du Hajj et de la Omra d’apporter des bouteilles d’eau de ZamZam dans les bagages enregistrés dans leurs pays.

Les bagages enregistrés sont les bagages remis à une compagnie aérienne pour le transport. Il est inaccessible aux passagers pendant le vol. Les pèlerins transportent généralement des bouteilles de ZamZam dans les bagages enregistrés et les bagages à main.

L’avis daté du 17 mai oblige toutes les compagnies aériennes opérant en Arabie saoudite à veiller strictement à ce qu’aucun passager voyageant via Djeddah ou tout autre aéroport du Royaume ne transporte des bouteilles remplies d’eau de ZamZam.

Si une violation de la circulaire émise par la GACA est constatée, elle sera considérée comme une violation explicite des arrêtés du Gouvernement. Des poursuites judiciaires strictes seront engagées contre les contrevenants surpris en train de violer les circulaires.

L’avis s’applique à toutes les compagnies aériennes opérant dans les aéroports saoudiens, y compris les vols privés, ainsi qu’à toutes les compagnies aériennes au départ des aéroports saoudiens.

La nouvelle réglementation surprendra certainement les pèlerins qui effectueront le Hajj cette année car ils recevront une plus petite part d’eau de ZamZam qui pourra être ramenée chez eux après avoir effectué les rituels annuels.

En 2014, la déception et les protestations se sont répandues parmi la congrégation en raison des règlements émis à l’époque limitant le nombre de bouteilles et de canettes d’eau de ZamZam que les pèlerins pouvaient transporter des 10 litres initiaux par personne à seulement 5 litres par personne.

Aab-e-ZamZam est l’eau du puits ZamZam situé dans le Masjid Al Haram, La Mecque, qui est considérée comme une source d’eau miraculeusement générée qui a une grande importance religieuse parmi les musulmans. Traditionnellement, les pèlerins le ramènent souvent en grand nombre dans leurs pays respectifs après avoir effectué le Hajj ou la Omra.

ARTICLES SIMILAIRES