La Fédération internationale de judo (IJF) a prononcé une suspension de 10 ans contre le judoka algérien Fathi Noreen et son entraîneur après leur retrait d’un match contre un Israélien aux Jeux olympiques de Tokyo.

L’IJF soutient que le couple a utilisé les Jeux olympiques comme plate-forme pour protester et promouvoir la propagande politique et religieuse après que Noreen et son entraîneur, Amar Benikhlaf, aient déclaré publiquement qu’ils avaient refusé d’affronter un Israélien lors de la compétition sportive en juillet.

Dans une interview, Noreen, l’athlète de 30 ans, a déclaré qu’il ne regrettait pas d’avoir fait cela et qu’il se retirerait à nouveau des Jeux olympiques 1 000 fois tant que le monde comprendrait la nature de l’Israélien.

L’IJF a annoncé que le 6 août 2021, le comité exécutif de l’IJF a décidé d’engager une procédure disciplinaire contre M. Fathi Noreen et M. Amar Benikhlef parce que les actions qu’ils avaient prises étaient énumérées à l’article 50 de la Charte olympique, qui interdit toute manifestation ou la propagande politico-religieuse ou raciale n’est (pas) autorisée sur le site olympique, le site ou tout autre endroit et soumettre le cas à la commission disciplinaire de la FIJ en première instance.

La fédération a déclaré que la commission disciplinaire de la FIJ avait trouvé des preuves que deux judokas algériens avec une intention malveillante avaient utilisé les Jeux olympiques comme plate-forme de protestation et de promotion de la propagande politique et religieuse, ce qui comprend comme une violation claire et grave des statuts de la FIJ, le Code d’éthique de la FIJ et Charte olympique. Par conséquent, aucune autre sanction que la suspension sévère ne peut être imposée dans ce cas.

Par conséquent, la commission disciplinaire de la FIJ a officiellement imposé une suspension de 10 ans chacun à M. Fathi Noreen et M. Amar Benikhlrf de tous les événements et activités organisés par la Fédération internationale de judo et son syndicat du 23 juillet 2021 au 23 juillet 2031.

Noreen a déclaré qu’il était choqué par la punition et ne s’attendait pas à recevoir une peine aussi cruelle.

Il a ajouté, disant qu’il ferait appel de la peine qui leur avait été infligée et demanderait aux autorités de le soutenir. Noreen a souligné que son retrait était une forme de soutien à la Palestine, et il a rejeté la normalisation sous toutes ses formes même si cela lui a coûté de s’absenter des Jeux olympiques. Il croit que Dieu le dédommagera.

ARTICLES SIMILAIRES