Le mariage est-il autorisé pendant Muharram ?

Le mariage est-il autorisé pendant Muharram ?

Que Dieu vous bénisse et vous bénisse.

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Toutes les louanges et tous les remerciements reviennent à Allah, et que la paix et les bénédictions soient sur Son Messager.


Dans cette fatwa :
L'islam exhorte ses fidèles à se marier le plus tôt possible, tant qu'ils en ont les moyens financiers et physiques. Le mariage en islam est à la fois une prescription religieuse et une sunna prophétique. Ce qui circule à propos du mariage au mois de Muharram est une affirmation sans fondement qui n'a aucun fondement religieux.


Aborder le problème dans une dimension de plus en plus large, Dr Muzammil H. Siddiqiancien président de la Société islamique d'Amérique du Nord, déclare :

Le jour d'Achoura (10 du mois de Muharram) est certainement un jour triste dans l'histoire de l'Islam. C'est ce jour-là que le petit-fils du Prophète (c'est-à-dire l'Imam Al-Hussein, qu'Allah l'agrée) ainsi que de nombreux membres de sa famille furent sauvagement massacrés à Karbala en l'an 61 de l'Hégire ou 680 de notre ère.

Il est important de se souvenir de ces événements tragiques et d'en tirer des leçons. Il est également dans la Sunna du Prophète (sur lui la paix et le salut) de jeûner les 9ème et 10ème jours de Muharram.

Le Prophète a jeûné ce jour-là pour se souvenir de la délivrance par Allah du Prophète Moïse (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) et de ses disciples de la persécution et de l'oppression sous le Pharaon d'Égypte.

Cependant, à part le jeûne et le souvenir des événements tragiques du martyre de l'Imam Al-Hussein, aucun autre deuil n'est requis ces jours-là.

Il n’y a rien de mal à célébrer des cérémonies de mariage ou toute autre fête le jour d’Achoura ou pendant le mois de Muharram.

Tous les jours appartiennent à Allah et les musulmans ne devraient pas avoir de superstitions concernant aucun mois ou aucun jour.

Allah Tout-Puissant sait mieux.

Note de l'éditeur: Cette fatwa provient des archives d'Ask the Scholar et a été initialement publiée à une date antérieure.