Verset 13

وَأَسِرُّوا۟قَوْلَكُمْ أَوِٱجْهَرُوا۟بِهِ ۦٓۖإِنَّهُۥ عَلِيمٌۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dit:
Que vous parliez secrètement ou ouvertement, il sait sûrement tout ce qu’il y a dans les coffres

Aidez-nous à mettre fin au Ramadan avec 1000 supporters!

Alhamdulillah, nous sommes à 900 supporters. Aidez-nous à atteindre 1000 supporters avant la fin du Ramadan. Tout ce qu’il faut, c’est un petit cadeau d’un lecteur comme vous pour nous permettre de continuer, pour seulement 2 $ / mois.

Le Prophète (SAW) nous a enseigné que les meilleures actions sont celles qui sont faites de manière cohérente, même si elles sont petites.
Cliquez ici pour soutenir MuslimMatters avec un don mensuel de 2 $ par mois. Réglez-le et collectez les bénédictions d’Allah (swt) pour le khayr que vous soutenez sans y penser.

Le verset précédent parlait de la peur d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) en privé, en secret, quand personne d’autre ne peut voir.
Certains commentateurs mentionnent que peut-être le lien entre ce verset et le verset qui le précède, est que le verset précédent mentionnait des êtres humains adorant Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) en «privé», et quelqu’un pourrait lire cela et mal comprendre que, oh, donc certaines choses sont privées, cachées et inconnues d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) ne sait pas? Ce verset déclare – clairement non. Il n’y a rien de tel que de garder quelque chose de privé, de caché ou un secret d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il).

Ce verset a été révélé en ce qui concerne les polythéistes, les mushrikūn, car ils calomnieraient, calomnieraient et parleraient simplement du prophète. ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) dans son ensemble, et alors Jibrīl viendrait vers le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) l’informant de ce que les polythéistes disent de lui. Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) approcherait alors les polythéistes au sujet de ce qu’ils disaient de lui, et il les corrigeait et prouverait que ce qu’ils disent n’est pas vrai.
Les polythéistes se dirent alors: ﺪٍ ﻤﱠ ﺤَ ﻣُ بﱡ رَ ﻊَ ﻤ َﺴ َْﯾ ﻻَ ﻲ ْﻛَ ﻢْ ﻜُ َﻟﻮْ َﻗ واﺮﱡ ﺳِ َأ
Parlez secrètement, cachez votre discours, afin que le Seigneur de Muḥammad n’entende pas, afin que le Seigneur de Muḥammad ne puisse pas écouter.Et puis le verset a été révélé, corrigeant leur compréhension pervertie de qui Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) est vraiment

Les polythéistes se sont livrés à un comportement blâmable et ont ensuite été confrontés à ce sujet par le prophète. ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) lui-même.
Ils voulaient continuer à se livrer à ce type d’acte, de calomnie et de médisance à propos de Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), mais ils ne voulaient pas avoir à faire face aux conséquences. Ils ne voulaient pas avoir à traiter avec le Prophète -saw]qui les confronte à ce sujet et corrige leurs malentendus. Donc, ils ont dit – hé, clairement, nous parlons beaucoup trop ouvertement, beaucoup trop publiquement. C’est pourquoi le Seigneur de Muḥammad peut l’entendre et lui dire ce que nous disons.
Regardez à quel point leur compréhension d’Allah est tordue subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) a été. Comparaison d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) à d’autres créations. Pensant que la seule raison pour laquelle Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) peut les entendre, c’est parce qu’ils parlent fort. Alors, pensant que la seule raison pour laquelle Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) peut les entendre, c’est qu’ils parlent trop fort, ils se disent – commençons à le faire en secret. Commençons à parler mal de Muḥammad en privé, tranquillement, secrètement, pour que personne, pas même le Seigneur de Muḥammad, ne puisse nous entendre.

Ce seul verset, littéralement un peu moins de 10 mots, corrige immédiatement et définitivement cette compréhension corrompue.
Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) leur dit – ce n’est pas grave, que vous parliez ouvertement ou en privé. Que vous utilisiez un mégaphone criant le monde, ou que vous pensiez à vous-même, dans votre propre tête, sans même prononcer un mot, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) sait ce qu’il y a dans les coffres. Ce qu’il y a dans les coffres, c’est-à-dire les cœurs. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) sait ce qu’il y a dans nos cœurs. Nous n’avons même pas à verbaliser ce que nous ressentons, ce que nous pensons. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) est l’être le plus proche possible de nous, Il nous connaît plus que nous ne nous connaissons nous-mêmes.

Ce verset fait surtout ressortir le point de rectifier le processus de pensée des polythéistes de la manière la plus explicite et la plus claire possible, car la première partie du verset parle de la parole. Que vous parliez en privé ou en public, secrètement ou ouvertement. Mais la fin du verset mentionne بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ
Ce qui est dans les poitrines, nos cœurs, nos âmes, nos esprits. Sens – sentiments, pensées, émotions, consciences, la petite voix derrière nos têtes. Nous n’avons même pas besoin de le dire.
Les polythéistes s’inquiètent pour Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) entendant leur discours, et Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) leur dit – oubliez le discours, je sais ce qu’il y a dans vos cœurs. Vous vous inquiétez de quelque chose d’aussi simple et basique, sans même vous rendre compte que la connaissance d’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dont vous avez si peur est encore plus profonde et intense que vous n’auriez jamais pu l’imaginer. Comment Allah peut-il subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) je ne sais pas ce qui est dit en privé, alors qu’Il savait déjà ce qui allait être dit avant même que cela ne soit dit – alors que c’était encore une pensée, une idée, un sentiment.

Et ce concept est celui que nous voyons quelques autres fois dans le Coran.
Dans le verset n ° 10 de Sūrah al-Raʿd, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dit: ۦ
Parmi vous, celui qui cache son discours et celui qui le proclame ouvertement sont absolument les mêmes
Dans le verset n ° 7 de Sūrah ṬāHā, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dit:
Si vous parlez ouvertement, alors rappelez-vous qu’Il sait sûrement ce qui est secret et ce qui est encore plus caché et caché.
Ces versets rappellent qu’il n’y a absolument aucun obstacle ou barrière à la connaissance d’Allah. subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il). Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) en a une connaissance complète. Et non seulement Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) connaître toutes les choses de notre vie que nous pouvons penser secrètes, mais Il le sait exactement avec le même niveau de facilité et de précision. Cela signifie que sa connaissance du public et du privé est exactement la même. Sa connaissance des affaires secrètes et privées n’est plus difficile, Sa connaissance des affaires ouvertes et publiques n’est plus aisée. C’est pareil. Les barrières que nous avons en matière de connaissance ne s’appliquent pas à Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) dans le moindre détail.

Alors, comment ce verset devrait-il pratiquement affecter nos actions et notre comportement? Comment devrions-nous appliquer ce verset dans notre vie quotidienne?
Comme pour le reste du Coran, la meilleure façon de comprendre la mise en œuvre pratique de ce verset est de regarder l’exemple et les enseignements de notre prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui).
Dans un ḥadīth beaucoup plus long connu sous le nom de Ḥadīth Jibrīl et Umm al-Sunnah, le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) nous a appris que la véritable excellence, iḥsān est:
Que tu adores Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) comme si vous Le voyiez, et bien que vous ne puissiez pas réellement Le voir, vous savez qu’Il vous voit.

Quand Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous dit que, que notre discours soit public ou privé, Il en a pleine connaissance, cela devrait avoir un impact sur la façon dont nous nous comportons. Non seulement en ce qui concerne notre discours, mais en ce qui concerne nos comportements et nos actions dans leur ensemble. Et quel impact cela devrait-il avoir?
Cela devrait nous inspirer et nous motiver à nous porter et à vivre notre vie comme si nous pouvions voir Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il). Et même si nous ne pouvons pas Le voir, nous devons quand même nous comporter d’une manière que nous connaissons et sommes pleinement conscients du fait qu’Il nous voit.

Donc, avant de faire quelque chose, avant de dire quelque chose, avant même de penser ou de ressentir quelque chose, nous devrions faire de notre mieux pour nous rappeler régulièrement qu’Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) regarde, écoute et est parfaitement conscient et bien informé de tout ce qui se passe avec nous. Nous ne pouvons jamais penser que nous pouvons cacher quoi que ce soit à Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il). Une telle chose est impossible, une telle chose est inconcevable.

Puisse Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) aidez-nous à vivre des vies conscientes du fait qu’Il veille et écoute toujours, et qu’Il nous permette d’utiliser cela comme une inspiration et une motivation pour vivre nos vies de la meilleure manière possible.

Donc, encore une fois, notre verset pour aujourd’hui est:
وَأَسِرُّوا۟قَوْلَكُمْ أَوِٱجْهَرُوا۟بِهِ ۦٓۖإِنَّهُۥ عَلِيمٌۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ
Que vous parliez secrètement ou ouvertement, il sait sûrement tout ce qu’il y a dans les coffres