Nous venons d'entrer dans le mois que nous attendons tous avec impatience chaque année, mais cette année, cela correspond à la réalité de passer le Ramadan en vase clos. Nous avons vu quelques articles sur ce que devrait être notre approche et notre état d’esprit pour le Ramadan (comme cette grande pièce d’Omar Usman), mais maintenant quoi? Ce Ramadan sera comme celui que la plupart d'entre nous n'ont jamais connu auparavant et, comme l'a mentionné Omar Usman, pour certains, ce sera probablement plus difficile, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas réussir.

Cette année, peu importe où nous sommes dans le monde, les rues seront vides, il n'y aura pas de fêtes iftaar, pas de taraweeh au masjid et pas de visite entre eux à l'Aïd. (Certains de nos frères et sœurs du monde entier vivent le Ramadan de cette façon depuis des années et nous prions Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) facilite leurs affaires et les sauve de l'oppression. Ameen). La pandémie mondiale laisse la plupart d'entre nous dans la même situation que nous l'étions avant, et pour ceux d'entre nous qui sont bénis de pouvoir maintenir notre liberté, nous devons en profiter et en tirer le meilleur parti. Comme mentionné dans différents articles et publications sur les réseaux sociaux, ce Ramadan sera difficile; nous serons coincés à la maison et incapables d'assister à la mosquée. Avec le masajid fermé, il est encore plus important pour nous de planifier comment réussir ce Ramadan.

Premièrement, comment savoir si leur ramadan a été un succès. Comment évaluer le succès du Ramadan? Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

dit dans le Coran:

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكَُُْْ

Soutenez MuslimMatters pour seulement 2 $ par mois

MuslimMatters est un service gratuit à la communauté depuis 2007. Tout ce qu'il faut, c'est un petit cadeau d'un lecteur comme vous pour continuer, pour seulement 2 $ / mois.

Le Prophète (SAW) nous a appris que les meilleures actions sont celles qui sont faites de manière cohérente, même si elles sont petites.
Cliquez ici pour soutenir MuslimMatters avec un don mensuel de 2 $ par mois. Réglez-le et collectez les bénédictions d'Allah (swt) pour le khayr que vous soutenez sans y penser.

«Vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit, comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédé, afin que vous soyez attentifs à Dieu.» (Al-Baqarah; 183)

Et:

وَلِتُكَبِّرُوا اللَّهَ عَلَىٰ مَا هَدَاكُمْ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

«… Il veut que vous accomplissiez la période prescrite (pour le jeûne) et que vous le glorifiiez de vous avoir guidé, afin que vous soyez reconnaissant.» (Al-Baqarah; 185)

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

nous dit que le résultat du jeûne du Ramadan devrait être une augmentation de taqwa et shukr.

Une fois le mois terminé, aurons-nous changé pour le meilleur ou pour le pire? Avons-nous repris de bonnes habitudes et abandonné nos mauvaises? Comme le Hajj, si nous avons un Hajj / Ramadan vraiment réussi, nous en sortons en laissant ce qui déplaît à Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

et s'efforçant plus dur vers ce qui lui plaît.

Alors, comment pouvons-nous passer au niveau supérieur et nous assurer que nous en faisons un Ramadan réussi?

1a. Notre intention

Il est toujours important de commencer tout ce que nous faisons en passant en revue l’intention avec laquelle nous nous y engageons. Nous devons nous assurer que nous le faisons sincèrement pour Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

peu importe à quel point cette action peut sembler banale. Maintes et maintes fois, nous entendons le célèbre hadith, "Les actions sont basées sur leurs intentions." car il faut que nous répétions sans cesse nos intentions et les renouvelions. Commençons donc par l'intention de tirer le meilleur parti de ce Ramadan malgré le verrouillage.

1b. Le temps du Coran et non la quarantaine

Comme on l'a surnommé en ligne, le Coran vient en premier parce que le Ramadan est le mois du Coran. Rappelez-vous que le Coran a été révélé pour la première fois à Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)

alors qu'il était isolé. Nous pouvons utiliser notre propre isolement ce Ramadan pour développer ou approfondir notre connexion avec le Coran. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) dit:

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِي أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَىٰ وَالْفُرْقَانِِْۚۚ

«C'est au cours du mois de Ramadan que le Coran a été révélé comme guide pour l'humanité, des messages clairs donnant des conseils et faisant la distinction entre le bien et le mal. Donc, chacun de vous qui est présent ce mois-ci devrait jeûner… »(Al-Baqarah; 185)

Le jeûne consiste à célébrer l'envoi du Coran ce mois-ci, nous devons donc lui rendre son dû. Certains d'entre nous aiment établir un programme de lecture quotidien afin de terminer tout le Coran pendant le Ramadan. Imam Ash-Shafi’i raḍyAllāhu 'anhu (qu'Allah soit satisfait de lui) utilisé pour lire l'intégralité du Coran 60 fois pendant le Ramadan! Mais pour la plupart d'entre nous, la simple lecture du Coran ne suffit pas. Transformons notre quarantaine en «heure du Coran» en allant plus loin. Comment est notre tajweed? Sommes-nous en train de réciter même la sourate Al-Fatihah correctement?

Combien de sourates avons-nous mémorisées?

Dans quelle mesure comprenons-nous ce que nous récitons?

Ce sont des questions importantes que nous devons nous poser afin de renforcer notre lien avec le livre d'Allah. Il dit:

أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَىٰ قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا

«Ne contempleront-ils pas le Coran? Ont-ils des verrous sur leur cœur? " (Sourate Muhammad; 24)

Donc, afin de déverrouiller nos cœurs au Coran, nous devons méditer sur les paroles d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

et réfléchir profondément au message intemporel qu'il a envoyé à notre bien-aimé Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui). Chaque jour, en lisant notre portion quotidienne du Coran, nous pouvons prendre l'habitude de mémoriser un ou deux ayah, en réfléchissant à sa signification et en lisant son explication en même temps. Il est également utile d'avoir un copain du Coran pour se tenir mutuellement responsables et motivés.

2. Le jeûne

Voici l'évidence. Comme mentionné précédemment, nous jeûnons pour célébrer la révélation du Coran. Le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)

nous dit:

Celui qui jeûne pendant le mois de Ramadan avec conviction tout en cherchant sa récompense auprès d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

verra ses péchés passés pardonnés. "

Nous devons affiner nos jeûnes et les exécuter correctement. Oui, nous serons coincés à la maison, mais à quoi bon s’abstenir de manger si nous dormons toute la journée? Cela contribuera-t-il à augmenter notre taqwa? Probablement pas. Nous devons toujours nous efforcer de faire plus de bien en étant à jeun pour maximiser sa récompense. Plus de prière, plus de dhikr, plus de charité, alors que nous avons plus de temps pour cela. Le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) jeûnerait régulièrement en dehors du ramadan et augmenterait le nombre de jours par mois à mesure qu'il se rapprocherait du ramadan. Quant à ceux qui ne peuvent pas jeûner en raison de leur situation. il est toujours possible de maximiser notre adoration. Les bénédictions du Ramadan sont toujours là pour que nous puissions en bénéficier, cela prend juste l'effort de notre part.

3. Prière

La prière est la ligne qui sépare le croyant du mécréant. C'est la rivière qui lave nos péchés. Il n'y a pas de soumission à l'unité d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

sans prière. Tout cela est vrai en dehors du Ramadan, mais une fois que le Ramadan arrive, il est encore plus amplifié. Les masajid sont remplis et les gens débordent dans la rue ou le parking pour prier Tarawih. Cette année, le masajid sera vide et nous n'avons d'autre choix que de prier dans nos maisons. Nous devons saisir cette occasion pour nous aider à prier les cinq prières obligatoires à temps et en congrégation. C'est une occasion pour nous de prier notre propre Tarawih chez nous, où le chef de famille est l'imam, où même les enfants peuvent diriger et renforcer leur confiance. Le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) aurait dit à propos du jeûne du Ramadan:

«Celui qui prie tout au long du Ramadan, avec conviction et dans l'espoir de gagner une récompense verra ses péchés passés pardonnés.»

Notre conviction envers la prière ici est pour Tarawih, qui est la sunna, et que le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)

trop fini par prier chez lui, alors qu'en est-il des prières obligatoires? Normalement, nous sommes au travail ou à l'école, donc Salaah est coincé dans notre emploi du temps, mais maintenant il n'y a plus d'école ou nous allons à l'école et travaillons à la maison. Il n'y a donc aucune excuse pour ne pas mettre de côté 5 à 10 minutes dès que l'heure de la prière arrive, sauf notre propre paresse. Alors rassemblons la famille, les hommes, les femmes et les enfants, appelons l'adhan et prions ensemble les cinq prières quotidiennes en congrégation avec les 8-20 raka'ahs de Tarawih, et terminons avec Witr afin que nous puissions construire l'habitude de prier 5 fois par jour en congrégation.

4. Dua »

Le mot salaah en arabe signifie dua ». Outre la salaah elle-même, nous devons nous immerger dans le dhikr et le dua ». Certains de nos meilleurs moments dua et les plus vulnérables viennent quand nous sommes isolés et que c'est juste nous et Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

. En cette période d'isolement, cela nous aidera non seulement à nous rapprocher d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il), mais elle procurera également un sentiment de paix et de tranquillité dans cet environnement mondial de stress et d'anxiété causé par la pandémie.

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

dit dans un beau verset:

وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ ۖ أُجِيبُ دَعْوَةَ الدَّاعِ إِذَا دَعَانِ ۖ فَلْيَسْتَجِيبُوَِِِِِِِِِِِِِِِِِِِ

«Et si Mes serviteurs vous demandent (Muhammad SAS) à mon sujet, je suis proche. Je réponds à ceux qui m'appellent, alors laissez-les me répondre et croyez en moi, afin qu'ils soient guidés. » (Al-Baqarah; 186)

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

est toujours proche de nous donc nous devons faire le premier pas vers lui et continuer à avancer.

Lorsque les temps deviennent difficiles – en particulier pendant ce verrouillage – rappelez-vous juste Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

. Notre Créateur nous guide dans le Coran dans ce verset de la sourate Ar-Raad:

الَّذِينَ آمَنُوا وَتَطْمَئِنُّ قُلُوبُهُم بِذِكْرِ اللَّهِ ۗ أَلَا بِذِكْرِ اللَّهِ تَطْمَئِنُّ الْقُلُوبُ

«Ceux qui ont la foi et dont le cœur trouve la paix dans le souvenir de Dieu – c'est vraiment dans le souvenir de Dieu que le cœur trouve la paix -» (Ar-Ra’ad; 28)

Alors préparez ces livres de dua et de dhikr et prenez l'habitude de faire le adhkaar du matin et du soir et de réciter les dua pour nos activités quotidiennes. Cette habitude cultivée pendant le Ramadan nous apprendra à nous tourner vers Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

in dua ’pour toute situation. C'est un signe d'orientation.

5. Charité

L'un des principaux problèmes mis en évidence par la pandémie est le besoin constant de bienfaisance. Tous ceux qui ont besoin de rester à la maison signifient que beaucoup de gens ont perdu leur emploi. De plus, un membre de la communauté a peut-être perdu un être cher – peut-être même son principal soutien de famille – et laisse les familles à court de soutien financier. Pour ceux d'entre nous qui peuvent se le permettre, essayons de notre mieux de donner et d'aider autant que possible. Qu'il s'agisse de donner de l'argent aux nécessiteux ou de donner des fournitures médicales aux travailleurs de première ligne, nous devons prendre l'habitude de donner en charité sans y réfléchir à deux fois. Tout est utile, et c'est aussi un excellent moyen d'inculquer cette habitude à nos enfants. Il est important de se rappeler de ne pas craindre pour notre richesse dans notre situation actuelle parce que notre bien-aimé Messager ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) nous dit:

"La richesse n'est pas diminuée en donnant en charité." (Musulman)

Il existe de nombreux hadiths sur les vertus de donner en charité et sa récompense innombrable. Comme le monde a besoin de plus d'aide, donnons-en plus pour Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

et dans le but de s'entraider. Si nous nous trouvons incapables de faire des dons en argent, alors en bonne santé, nous pouvons toujours donner notre temps et notre énergie là où c'est nécessaire.

6. Entretenir des relations

Honorer nos parents, maintenir des liens de parenté, respecter les aînés, avoir pitié des jeunes et des orphelins; ce sont tous des aspects du maintien du tissu d'une société aimante. Maintenant que les individus qui composent notre société sont coupés des interactions face à face les uns avec les autres, nous devons travailler encore plus dur maintenant pour nous assurer de maintenir ces liens et ces connexions humaines. Alhamdulillah avec notre technologie actuelle, nous avons tellement d'options pour rester en contact. Enregistrez-vous sur votre famille, vos amis, vos collègues de travail, les amis de vos parents et surtout quelqu'un que vous connaissez pour n'avoir personne d'autre pour eux. L'homme a été créé comme un être social, donc être coupé les uns des autres ne présage rien de bon pour notre bien-être mental et physique. Même au paradis Adam 'alayhi'l-salām (que la paix soit sur lui)

avait besoin d'un compagnon. Alors, prenons vraiment l'habitude de nous tendre la main de temps en temps, et de faire savoir à nos amis et à nos proches que nous sommes ici les uns pour les autres.

7. T&T: Taqwa et Tawakkul

Imaan fluctue. Malgré tous ses hauts et ses bas, il semble remonter pendant le Ramadan et à juste titre. Avec tous les jeûnes, les prières et les duas tous les jours, le ramadan devrait être une ruée imaan d'un mois qui nous fera passer le reste de l'année. Alors demandons-nous: "Quelle est ma relation actuelle avec Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) et comment puis-je l'améliorer? " Afin de se rapprocher d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) nous devons mieux le connaître, et pour connaître Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) nous devons en apprendre davantage sur ses noms et attributs qui nous sont révélés dans le Coran et la Sunna. Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) dit:

وَلِلَّهِ الْأَسْمَاءُ الْحُسْنَىٰ فَادْعُوهُ بِهَا ۖ وَذَرُوا الَّذِينَ يُلْحِدُونَ فِي أَسْمَائِهِ ۚ سَيُنََََََََْْ

«Les noms les plus excellents appartiennent à Dieu: utilisez-les pour l'invoquer» (Al-A’raf; 180)

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

ne nous a pas abandonnés. Il ne nous a pas laissés perdus sans direction. Il veut que nous sachions qu'il nous a créés, qu'il est notre Lapinet que nous devons l'adorer seul. Puisque nous avons reçu des instructions d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il), c'est à nous d'apprendre et de découvrir qui il est et ce qu'il signifie pour nous, en comprenant vraiment ses noms et ses attributs. Apprendre les 99 noms d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il), la signification de chaque nom et la façon dont il s’applique à nos vies peuvent même être une activité que la famille fait ensemble. Nous pouvons commencer avec un nom par jour – par exemple Ar-Rahman- apprenez ce que cela signifie vraiment, comment cela s'applique à Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il), comment cela se reflète dans notre vie quotidienne, et même demander dua » centré autour de ce nom. Cela nous aidera non seulement à nous rapprocher d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) et nous aider à compter sur lui, mais cela augmentera également notre jeu de dua.

En conclusion, il ne s'agit en aucun cas d'une liste absolue à taille unique, et on peut ajouter ou soustraire à sa guise. Chacun a ses propres objectifs personnels pour le Ramadan. L'important est que, alors que la majorité d'entre nous sommes assis à la maison dans l'isolement, nous pouvons tirer le meilleur parti de ce temps en faisant une introspection sérieuse et en déterminant où nous en sommes avec Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

. Ce n'est qu'alors que nous pourrons commencer à nous améliorer et à améliorer nos familles afin de pouvoir vivre une vie plus agréable à Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il).

Nous ne pouvons pas laisser l'isolement nous envahir. Au lieu de cela, nous devons le prendre par les cornes et l'utiliser pour aider à apprivoiser nos propres nafs. Le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)

lui-même a cherché l'isolement afin de se séparer des maux de la société. Nous avons donc maintenant la possibilité – quoique dans un isolement quelque peu forcé. Si nous nous dirigeons vers le Ramadan avec des objectifs clairs et une mise au point nette, nous pouvons regarder en arrière par la suite et voir se former des habitudes qui perdureront le reste de l'année.

Oh Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il)

nous permettent de regarder en arrière ce Ramadan unique avec un recul de 20/20 et de le voir comme l'une des doublures en argent de cette pandémie. Permettez-nous d'atteindre le Ramadan en bonne santé et Iman fort. Permettez-nous de sortir de ce Ramadan mieux qu'avant. Permettez-nous de reporter tout le bien que nous avons développé pendant le Ramadan au prochain Ramadan. Acceptez de nous nos jeûnes, nos prières, notre dua, notre charité et le reste de nos bonnes actions. Donnez de la facilité à ceux qui souffrent et un remède et une bonne santé à ceux qui sont malades. Envoyez votre paix et vos bénédictions et salutations à notre bien-aimé prophète et messager Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), sa famille et ses compagnons. Par ta miséricorde, oh Miséricordieux, Ameen.

J'exhorte tout le monde à lire ceci s'il vous plaît à prendre cela au sérieux et à respecter la distance sociale car j'ai de nombreux amis et membres de la famille dans le domaine médical et plusieurs membres de la famille et amis ont été testés positifs pour le virus. Faisons tous notre part pour aplanir la courbe. Puisse Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-il) nous garder tous en sécurité. Ameen.