Le ministère du Hajj et de la Omra a annoncé que la délivrance des permis de Omra serait temporairement suspendue à partir du 23 juin, soit le 24 Dhul qidh dans le calendrier islamique.

La suspension de la délivrance du permis Omra sera prolongée jusqu’à 26 jours, c’est-à-dire que la délivrance devrait reprendre le 19 juillet, coïncidant avec le 20 Dhul Hijjah, qui est juste après la fin de la saison du Hajj.

Le ministère a annoncé cette nouvelle réglementation par le biais d’une déclaration publiée sur le compte Twitter officiel de Haramain Sharifain, @hsharifain, le samedi 19 juin, heure locale, tout en répondant aux questions fréquemment posées (FAQ) par les pèlerins potentiels qui effectueront le Hajj de cette année. Le ministère a expliqué que la suspension de la délivrance du permis Omra fait partie des préparatifs du Hajj 2022.

En outre, la Gazette saoudienne rapporte que ce règlement affecte la nomination du Hajj dans une ville différente de la ville des pèlerins, où les pèlerins peuvent utiliser l’e-track des pèlerins de l’intérieur du Royaume ou via l’application Earmarna pour communiquer avec la société Hajj dont les données sont disponibles dans les détails de la réservation pour convenir des questions de transport adaptées aux besoins des pèlerins.

En outre, il a également été expliqué qu’après que les pèlerins aient effectué le paiement et après la nomination du Hajj, les pèlerins ne pourraient plus modifier le forfait ou ajouter un compagnon, mais pourraient toujours poser des questions sur leur forfait et peuvent également confirmer ou annuler la réservation. .

Le ministère stipule également que les pèlerins peuvent identifier le nom de la campagne en posant des questions via l’e-track des pèlerins de l’intérieur de l’Arabie saoudite, ainsi que via l’application Eatmarna.

Le ministère a noté que le non-respect de l’une des conditions d’inscription au Hajj 2020 pourrait entraîner le refus du Mahram (tuteur masculin) du pèlerinage annuel.

Une autre question qui est également posée par de nombreux pèlerins potentiels cette année concerne les raisons pour lesquelles ils sont nominés pour un forfait différent de celui qu’ils ont choisi précédemment.

À ce sujet, le ministère a expliqué que, comme tous les forfaits sélectionnés n’étaient pas disponibles, c’est pourquoi certains pèlerins ont été nominés via e-draw pour les autres forfaits disponibles.

Le ministère a déclaré que les pèlerins avaient la possibilité d’accepter ou de rejeter la demande.

ARTICLES SIMILAIRES