sourate al maida

Les notes aident à une référence rapide et agissent comme une carte mentale. Aujourd’hui, je voudrais partager mes notes de la sourate al-Maida qui est la cinquième sourate du Coran. Avec les notes simples de la sourate al-Maida, je souhaite partager les leçons que j’ai apprises du Coran et des versets coraniques qui m’ont le plus touché. Que cela nous aide à augmenter notre productivité et nous guide pour être un meilleur musulman.

Sourate al-Maida

Cette sourate tire son nom du verset 112 dans lequel le mot apparaît.

Sujets de la sourate Al-Maida

1-2 Remplir vos obligations, promesses et accords et coopérer dans la piété et non dans la transgression

3-3 À propos de la viande interdite et l’Islam est le mode de vie complet et parfait.

4-5 Toutes les choses bonnes et pures sont rendues licites et la Nourriture des Gens du Livre est rendue licite et le mariage avec leurs femmes est autorisé

6-6 Ordonnance pour faire les ablutions et Permission de Tayammum

7-11 Représenter le vrai témoignage et établir la justice et le complot des Juifs pour tuer le Prophète et ses éminents compagnons

12-13 Salah et Zakah étaient obligatoires pour les Juifs et l’habitude des Juifs d’être trompeur

14-16 Chrétiens aussi ont négligé la plupart de leur Livre et il est demandé aux Juifs et Chrétiens de devenir Musulmans

17-17 Jésus fils de Marie n’est pas Dieu ou fils de Dieu

18-19 Fausse affirmation des juifs et des chrétiens d’être les enfants de Dieu et invitation aux juifs et aux chrétiens de devenir musulmans

20-26 Comportement des Juifs avec leur propre Prophète Musa (Moïse) et Malédiction d’Allah sur les Juifs pendant 40 ans

27-31 Histoire des deux fils d’Adam (Abel et Caïn)

32-32 Décret d’Allah concernant le meurtre d’un être humain

33-34 Punition d’avoir fait la guerre contre Allah et Son Rasool

35-37 Le Jihad est la voie du succès et aucune rançon ne sauvera les incroyants du châtiment

38-40 Sanction pour vol

41-43 Ne faites pas semblant; soyez de vrais croyants et si Allah a l’intention de punir, le Rasool ne peut pas sauver

44-47 Lois de la Taurat (Torah) et Ceux qui ne jugent pas selon les lois d’Allah, Ce sont des incroyants, Ce sont des malfaiteurs

48-50 Diversité de la race humaine et Établir la justice basée sur les révélations d’Allah

51-53 Ne prenez ni juifs ni chrétiens pour protecteurs

54-56 Tes amis protecteurs sont Allah, Son Rasool et tes compagnons croyants

57-60 Ne soyez pas ami avec ces gens qui se moquent de votre religion

61-66 Juifs comportement trompeur et Juifs calomnient contre Allah et Si seulement les gens du Livre avaient cru, Ils auraient pu avoir le meilleur des deux mondes

67-71 Messagers d’Allah et l’attitude des gens envers eux.

72-74 Ceux qui disent que Jésus est Dieu sont des mécréants

75-77 Qui était Jésus fils de Marie ?

78-82 Les mécréants parmi les enfants d’Israël ont été maudits par les langues de David et de Jésus et les chrétiens sont plus proches des musulmans que les juifs et les païens

83-86 Les bons chrétiens reconnaissent la vérité et deviennent musulmans

87-89 Ne faites pas des choses Halal Haram par vous-même et Kaffarah (pénalité) pour avoir enfreint le serment

90-93 Interdiction des substances intoxicantes (alcool et drogues) et du jeu et le devoir de Rasool est seulement de transmettre le Message d’Allah

94-96 Interdiction de chasser pendant le Hajj Ihram (porter l’habit de pèlerin) et Kaffarah (peine) pour chasser pendant le Hajj Ihram

97-100 Éléments sacrés du Hajj

101-104 Ne posez pas de questions comme la nation de Musa (Moïse) et les superstitions sont interdites en Islam

105-108 Dernier testament et témoignages de témoins

109-115 Faveurs d’Allah sur Jésus et les miracles qu’il a été donnés et les Disciples de Jésus ont demandé une table à tartiner comme un miracle

116-120 Témoignage de Jésus (Isa AS) le Jour du Jugement sur les Chrétiens

Discussion sur le thème central de la sourate

Dans ce verset, ‘Isaa AS est spécifiquement mentionné et rappelle les faveurs d’Allah ta’ala sur lui et sa mère Maryam AS.

Certaines des faveurs d’Allah ta’ala sur Maryam AS :

1. Quand Maryam AS était sous la garde de Zakariyya AS, elle avait l’habitude de recevoir des fruits de l’invisible

2. Allah ta’ala a préservé sa chasteté

3. Allah taala lui a accordé un enfant alors qu’elle n’avait pas de mari

4. Son fils a parlé au peuple alors qu’il était encore au berceau et a blanchi son nom

Quelques faveurs d’Allah ta’ala sur ‘Isaa AS :

1. Il est né d’une femme pieuse et choisie.

2. Lorsque les Bani Isra’eel étaient hostiles envers lui, Allah ta’ala dit : « Je vous ai aidé au moyen du Ruhul Qudus » signifiant Jibra’eel AS selon la plupart des savants

3. Il a parlé aux gens, c’est-à-dire en donnant la da’wah sur l’unicité d’Allah ta’ala aux gens quand il était prophète ou « Moyen-Âge » pourrait être quand il revient sur terre et parle aux gens puisqu’il n’avait pas atteint l’âge mûr quand il a été élevé au paradis

4. Allah ta’ala lui avait enseigné le Livre, la sagesse, la Tawrah et l’Injeel

5. Divers miracles c’est-à-dire « Tu as créé à partir d’argile quelque chose en forme d’oiseau, puis tu as soufflé dessus, et c’est devenu un oiseau par Ma permission. Vous avez guéri les aveugles de naissance et les lépreux par Ma permission. Vous avez ressuscité les morts par Ma permission. Il s’agissait de miracles majeurs, car les personnes aveugles de naissance ne peuvent pas être traitées même à notre époque moderne et la lèpre était une maladie majeure sans remède et qui provoquait l’ostracisme social.

Allah ta’ala mentionne بِإِذْنِي (avec ma permission) à plusieurs reprises, montrant que les miracles se sont produits uniquement avec la permission d’Allah ta’ala.

Bien qu’ayant été témoins de ces miracles, les Bani Isra’eel ont refusé de croire et ont eu recours à la persécution de ‘Isa AS. Finalement, ils ont même tenté de l’assassiner. En référence à cela, Allah dit : « J’ai éloigné de vous les enfants d’Israël lorsque vous êtes venu vers eux avec des signes clairs, et les mécréants parmi eux ont dit : « Ceci n’est rien d’autre qu’une magie claire. »

Les Bani Isra’eel ont rejeté les miracles comme de la magie et les chrétiens sont allés à l’autre extrême et sont allés jusqu’à l’appeler le fils d’Allah et Allah Lui-même. Ceci en dépit du fait qu’il leur a dit : « En effet, Allah est mon Seigneur et votre Seigneur, alors adorez-le. [Surah Aali ‘lmraan: verse 51 and Surah Maryam: verse 36]

Qui étaient les Hawaïen ?

Hawaii étaient des croyants, des aides et des partisans de ‘Isaa AS (ses disciples) et ainsi appelés car ils étaient des vêtements blancs / propres / lavés pour gagner leur vie. Les Hawaariyeen ont demandé à Allah ta’ala de leur envoyer du ciel une table chargée de nourriture. Versets 112-115)

Dans le verset précédent, ils ont dit qu’ils croyaient en Allah ta’ala et en Son Messager et ont demandé à Allah ta’ala de témoigner qu’ils s’étaient soumis. Mais en dépit d’avoir été témoins des miracles de ‘Isaa AS, ils ont demandé un autre miracle. Au lieu de demander cordialement à Allah ta’ala de leur montrer un miracle, ils dirent : « O Isa, fils de Maryam, ton Seigneur peut-il nous envoyer un repas du ciel ? (« Repas » signifie un festin). À la manière discourtoise de l’adresse, ‘Isaa AS leur a dit de craindre Allah ta’ala. Être croyants et proches de ‘Isaa AS les a rendus audacieux. Pour cette raison ‘Isaa AS ne les a pas réprimandés très sévèrement, mais leur a fait comprendre qu’il était inconvenant pour un croyant de faire de telles demandes.’Isaa AS a fait Du’a pour que la nourriture soit envoyée afin que ce soit une occasion heureuse. pour le présent et le futur comme signe.

Allah ta’ala a accepté leur demande mais une condition a été attachée qu’ils ne stockent aucune de la nourriture.

Ils ont désobéi à Allah ta’ala après qu’Il ait accepté leur demande, tout comme les Bani Isra’eel l’avaient fait concernant les Mann et Salwa. Montrer de l’ingratitude pour les bienfaits d’Allah ta’ala entraîne de graves conséquences et entraîne le retrait des mêmes bienfaits à la personne.

Concernant les miracles, il y a une condition. Si les gens demandent un miracle et qu’il se produise et qu’ensuite les gens ne croient pas, il s’ensuit une punition sévère. Allah ta’ala dit s’ils « Ne croient pas/montrent de l’ingratitude » – يَكْفُرْ peut signifier les deux puisque montrer l’ingratitude est la forme la plus élevée de mécréance.

La désobéissance est la plus grande forme d’ingratitude et en conséquence, Allah ta’ala inflige une punition comme nous le voyons dans le Coran l’histoire du peuple de Saba (Sourate Saba, verset 17) et aussi dans l’histoire de la ville qui fut béni avec de nombreuses primes qui ont été enlevées et à la place Allah ta’ala leur a infligé la famine et la peur (Sourate Nahl, verset 112).

L’histoire de la table se termine ici et le Coran est silencieux sur ce qui s’est réellement passé, mais le Hadith suivant dit qu’ils ont été punis et transformés en singes et en cochons. Leur désobéissance a fait pourrir la nourriture, après quoi la pourriture a commencé dans le monde.

Le Prophète sallallahu ‘alayhi wasallam a mentionné : « La table a été envoyée du ciel, portant de la viande et du pain. Ils ont reçu l’ordre de ne pas être trompeurs en en stockant pour le lendemain. Cependant, ils étaient frauduleux et stockaient de la nourriture pour l’avenir. En conséquence, ils ont été transformés en singes et en cochons.

Témoignage d’Isa AS le Jour du Jugement sur les Chrétiens

Ces versets décrivent également le scénario du Jour du Jugement où Allah ta’ala demandera à ‘Isaa AS s’il avait dit aux gens de s’attribuer la divinité à lui-même et à sa mère (ou la divinité partagée comme dans le concept de la Trinité.) Cette question sera posée devant l’humanité entière, y compris les chrétiens qui ont attribué la divinité à ‘lsaa AS et à sa mère Maryam AS.

‘Isaa AS dira que ce n’est pas son droit (c’est-à-dire pas pour moi) de dire quelque chose comme ça. S’il l’avait dit, alors Allah ta’ala aurait su qu’Allah ta’ala sait ce qu’il y avait dans son cœur. De cette façon, il nie / nie tout type de divinité pour lui-même.

Une fois de plus Allah ta’ala sait tout mais demandera de le rendre évident aux gens le Jour du Jugement.

Il déclarera qu’il n’a prêché que ce qu’on lui a dit de prêcher, c’est-à-dire l’Unité d’Allah (Tawhid) et qu’il a été témoin pendant qu’il était là. Il ne savait pas ce qu’ils faisaient après qu’il n’était plus parmi eux.

Il sera évident à partir de cela que ceux qui prétendaient suivre ‘Isaa AS n’avaient en fait aucune ressemblance avec ses enseignements. Il sera alors établi que leur croyance en la Trinité était sans fondement.

‘Isaa AS dira qu’Allah ta’ala se réserve le droit de faire ce qu’Il veut puisque chaque personne est Son esclave. Même s’il décide de leur pardonner, ce sera à cause de sa sagesse divine.

Quelques versets à méditer de la sourate Al Imran :

  1. O vous qui croyez, soyez fermes pour (obéir aux commandements d’) Allah, (et) témoins pour la justice. Malice
    contre un peuple ne doit pas vous inciter à éviter de faire justice. Faire justice. C’est plus près de Taqwa. Craignez Allah.
    Certes, Allah est Omniscient de ce que vous faites. (verset 8)
  2. Allah a promis à ceux qui croient et font de bonnes actions : Pour eux il y a le pardon et une grande récompense. (v9)
  3. Quiconque se repent après sa transgression et se corrige, alors Allah se radoucit envers lui. Certes, Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux. (v39)
  4. Votre seul ami est Allah, puis Son Messager et ceux qui croient, qui établissent la Salah et paient la Zakat et se prosternent devant Allah.
  5. Si les Gens du Livre avaient cru et craint Allah, Nous aurions radié leurs mauvaises actions et
    les aurait sûrement admis dans les Jardins de la Félicité. (v65)
  6. Mangez de ce qu’Allah vous a donné comme bon et licite, et craignez Allah en qui vous croyez. (v88)
  7. O vous qui croyez ! Le vin, le jeu, les autels et les flèches divinatoires sont des ordures, fabriquées par Satan. Par conséquent, abstenez-vous de cela, afin que vous puissiez réussir. (v90)
  8. Quand il leur est dit : « Venez vers ce qu’Allah a fait descendre et vers le Messager » ; ils disent : « Il nous suffit ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. Est-ce le cas, même si leurs ancêtres ne savaient rien et n’avaient pas de conseils non plus ? (v104)
  9. Allah dira : « C’est un jour où la vérité des véridiques leur sera bénéfique. Pour eux, il y a des jardins sous lesquels coulent les rivières, où ils vivront pour toujours. Allah est satisfait d’eux et ils sont satisfaits de Lui. C’est la grande réussite. (v199)
  10. A Allah appartient le royaume des cieux et de la terre et de tout ce qui s’y trouve, et Il est puissant sur tout (v120)

A lire aussi :

Notes de révision – Sourate Nisa

Notes d’examen Sourate Al Imran

Notes de révision Sourate Baqarah

Secret de la sourate Fatiha

Muhkamat et Mutasabihat

Pourquoi Bismillah n’est-il pas récité avant la sourate Taubah