La chanteuse SZA a parlé de l’islamophobie qu’elle a vécue dans son enfance et de la façon dont elle a cessé de porter un hijab après le 11 septembre parce qu’elle avait «tellement peur» de la réaction que cela provoquerait.

La chanteuse, qui a grandi dans un foyer musulman dans une communauté à majorité blanche du New Jersey, parlait à la série Snapchat du site Web Muslim Girl de ses expériences.

«J’ai arrêté de couvrir après le 11 septembre parce que j’avais tellement peur», a-t-elle dit. «C’était comme l’école primaire, le collège. Je regrette tellement – comme avoir peur ou me soucier de ce que les gens ont dit de moi. « 

La chanteuse, de son vrai nom Solána Rowe, a déclaré qu’elle avait recommencé à porter le hijab au lycée, mais qu’elle se sentait jugée par la communauté pour ne pas être assez pieuse. «Ils étaient comme: ‘Qu’est-ce que c’est? Vous ne vivez pas correctement votre vie. Vous n’êtes pas vraiment musulman. Tais-toi.’ Je laisse toujours quelqu’un me dicter comment j’allais », dit-elle.

Dans le même temps, Rowe a déclaré que les non-musulmans lui avaient projeté l’idée qu’elle était «opprimée» en raison de son couvre-chef. «Je ne pouvais pas croire que l’islamophobie décide au hasard que je suis opprimé parce que je me couvre les cheveux.» Elle a également révélé que sa famille avait été victime de crimes en raison de leur foi. «Quelqu’un a jeté une brique sur la mosquée de mon père», a-t-elle déclaré à l’émission.

La chanteuse a déclaré que lorsqu’elle a commencé sa carrière, elle a ressenti la pression de l’industrie du disque pour s’habiller moins modestement. «Au début… beaucoup de gens me disaient à quoi ils pensaient que je devrais ressembler et à quoi je devrais m’habiller», a-t-elle déclaré. «Et pour une raison quelconque, je m’en foutais pas du tout.»

La chanteuse a laissé entendre qu’elle pourrait porter un hijab à l’avenir. « Nous avons joué [shows] en Malaisie et en Indonésie et c’était vraiment réconfortant de pouvoir couvrir le spectacle », a-t-elle déclaré. «Je fais toujours des allers-retours [wearing a hijab] comme, dois-je couvrir? elle a dit, « parce que je ne veux pas être une couverture à temps partiel. »