Après deux ans de barrières préventives entourant la Sainte Kaaba, l’Arabie saoudite a décidé de les supprimer. En conséquence, les adorateurs peuvent à nouveau toucher la maison d’Allah.

La décision a été annoncée mardi par le cheikh Dr Abdulrahman Al-Sudais, chef de la présidence générale pour les affaires des deux saintes mosquées.

Les pèlerins étaient séparés par des barrières pour assurer la distanciation sociale.

À titre préventif pour contenir la propagation du coronavirus, les pèlerins font sept fois le tour de la Kaaba en mars 2020.

Il ne fait aucun doute que le roi Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane ont accordé une grande attention et un grand soin aux deux saintes mosquées, et il leur a exprimé sa gratitude à tous les deux. Dans sa prière, il a demandé à Allah de leur accorder une bénédiction pour leurs bonnes actions.

Par mesure de précaution pour endiguer la propagation de la pandémie, la présidence du Royaume d’Arabie saoudite a mis en place des barrières autour de la Sainte Kaaba le 1er juillet 2020, conformément à un ordre du Centre national de prévention du coronavirus pour empêcher la propagation de la maladie.

pèlerins touchant la kaaba 2022
photo : Twitter

De plus, le gouvernement a interdit aux pèlerins du Hajj et de la Omra et aux visiteurs de toucher ou d’embrasser la Kaaba ou Hajar Al-Aswad (la pierre noire) pendant les pèlerinages du Hajj et de la Omra.

Dans le cadre de la mise en œuvre des plans de gestion des foules, la présidence générale pour les affaires des deux saintes mosquées a commencé à préparer la prestation de services dès le début et a préparé la grande mosquée de La Mecque et ses cours pour faciliter les rituels de la Omra avec facilité et tranquillité pour pèlerins.

ARTICLES SIMILAIRES